dimanche 29 juin 2014

Besoin d'identité.

Ce soir la proposition de Marine Le Pen  de la supression de la double nationalité fait couler beaucoup d'encre et de salive.  

Je suis française, fille de français eux mêmes fils et fille de français et cependant, si je suis française, suis je patriote? De nos jours, que veut dire être patriote?






La loi  française sur l'octroi de la nationalité est antédiluvienne, votée après guerre (je crois) afin de venir au secours des réfugiés, elle est aujourd'hui dévoyée, pour le malheur des français de souche, des nouveaux français malgré eux et de ceux qui veulent cette nationalité pour l'assurance du minimum vital, sans aimer le pays. Je ne pourrai jamais critiquer la multitude d'immigrés qui tentent de devenir français afin d'avoir la certitude de pouvoir crécher, manger et survivre sans être chassés.

Cependant, notre pays coule financièrement d'abord mais surtout moralement de ne plus être uni, la notion d'être "français" ne veut plus rien dire pour beaucoup d'entre nous.

Je fais partie, presque des français sans avoir l'âme rivée au sol français, ma mère était pied noire, et j'ai passé toute mon enfance, ou presque, en dehors de  France Métropolitaine. Je ne me serais jamais battue pour un bout du territoire, je suis heureuse que les alsaciens soient français, mais j'adore les allemands et que les alsaciens  soient allemands ne m'aurait pas gêné.

Qu'est ce être français?

Probablement davantage un héritage intellectuel, culturel, et religieux, des fêtes chrétiennes à la religion de la cuisine française, que beaucoup affirment être la meilleure du monde, et de ça je n'y crois pas, du pays le "plus beau du monde" dixit mon homme qui est né-natif français de France.

J'adore la France, mais jamais je n'affirmerai que c'est le plus beau pays, avec la meilleure cuisine et les plus jolies femmes. Je sais que je suis française et que ma façon de vivre est en parfaite adéquation en France, fêter Noël, chercher les oeufs de Pâques, manger des steak-frites, chanter naturellement Dodo l'enfant do à mes bébés, ne pas  cacher mes chevilles, mes bras, mes cheveux quand je sors....

Je suis Française sans l'avoir choisi, mais bien française.

Le relativisme ambiant détruit peu à peu, enfin beaucoup à beaucoup en ce moment notre identité,  tout se vaut et rien ne peut être critiquer. Tout se vaut, je ne suis pas d'accord et avec moi les français s'y perdent, certains se réfugient dans leurs régions, ils tentent de parler un patois ancien, de remettre en valeur des coutumes enfouies depuis longtemps, le terroir se substitue alors à leur Nation.

 D'autres, français non de souche,  se réfugient dans le drapeau de leurs ancêtres, sans avoir pour autant, envie de retourner au pays, ils vouent une haine farouche au pays  dont ils sont citoyens  de carte d'identité et dont ils ne se sentent pas vraiment enraciné, des "malgré eux".





Le service militaire autrefois était un creuset culturel pour tous les jeunes, de nos jours, il serait inutile pour l'armée qui n'a pas besoin de "main d'oeuvre" et bien trop cher à remettre en place  nécessitant hotellerie, aux nouvelles normes, encadrement et aussi des objectifs, comment occuper ces jeunes?  Ce service militaire supprimé, par nécessité d'une armée professionnalisée a été remplacé par une piteuse, journée du citoyen (je crois que cela se nomme ainsi)

Peut être devrait on cesser de donner la nationalité française à tous les gosses qui par hasard naissent en France, peut être devrait on instaurer, une citoyenneté d'essai  pour tous les enfants, nés de souche ou pas, et élaborer un  parcours, qui à l'adolescence prendrait la forme de journées de citoyenneté, avec quelques jours donnés pour la collectivité et autres actions toujours menée par un même  groupe de jeunes qui toucheraient du doigt la diversité française et obligerait tous à s'impliquer un minimum pour la collectivité.


Les cessions pourraient se dérouler sur deux ans, en fin de l'époque lycénne et déboucher sur un diplôme de citoyenneté française.

Parfois je suis idéologue, parfois je suis optimiste, n'est ce pas? Enfin, j'essaie.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

un article intéressant
http://www.algerie-focus.com/blog/2014/06/lettre-dun-supporter-algerien-marine-le-pen-par-abdou-semmar/
et un autre aussi
http://rue89.nouvelobs.com/2014/06/27/bernard-stiegler-les-gens-perdent-sentiment-dexister-votent-front-national-253270

Ladywaterloo a dit…

J'avais lu l' article du nouvel obs mais je le trouve très simplificateur, j'ai voté FN et ne me retrouve pas du tout dans ce qui y est énoncé. Et je suis loin d'être la seule, enfin, je suppose.

L'autre article est gentil mais ne représente rien, je pourrais en écrire de plus larmoyants encore pour cette identité française qu'on assassine.

Le gros problème reste l'UMPS idéologue héritage de l' immédiat après guerre. Le monde a changé, et nous aurons peut être à affronter une guerre civile, il ne faut plus se leurrer, si nous n'arrivons pas à intégrer les immigrés non européenns, ça pétera.

Les français de souche ne se laisseront pas déposséder de leur culture et de leurs us et coutumes. Le coup des mariages mixtes où tout se dissout n'est pas pour demain.

Aujourd'hui, les gars qui veulent épouser une fille musulmane, dont la famille est plus ou moins pratiquante doit se convertir à l'Islam. L'Islam radical a gagné du terrain, et c'est la nouvelle peste.

margo a dit…

Elle ne serait pas plutôt antédiluvienne cette loi? (avant le déluge) j'adore vos ptites erreurs.

Ladywaterloo a dit…

Merci Margo! Erreur corrigée... :)