jeudi 1 décembre 2016

Liberté d'information à géométrie variable.

Ce texte est un texte écrit par un lecteur du Figaro réagissant sur l'interdiction à venir des sites "dans le viseur du gouvernement" , très pertinent, je n'en enlève ni ne rajoute un mot.

Le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, a posé une question ayant le mérite de la clarté :
 « Quelle est l’obsession qui pousse le gouvernement à choisir le point précis de l’avortement comme point d’intervention plutôt que les sites de radicalisation terroriste, ça, je ne sais pas. » 
Le constat est aussi factuel que glaçant, et renforcé par une remarque de Jean-Frédéric Poisson, député et rapporteur d’une étude sur les moyens de l’Etat islamique, qui affirmait sur le plateau de BFM TV, en face de Laurence Rossignol : « Lorsque j’ai demandé l’interdiction des sites djihadistes, on m’a répondu qu’il était impossible de les bloquer en raison de la liberté de l’information. » 

Au moins les choses sont claires : on peut donc islamiser tranquillement, mais s’opposer efficacement à l’avortement, certainement pas.
Un tel entêtement – sans réaction majeure de l’opposition politique – relève évidemment d’un acharnement qui flirte dangereusement avec le totalitarisme.
En effet : après avoir fait de l’avortement un « droit fondamental », supprimé la notion de détresse puis le délai de réflexion obligatoire avant un tel acte, le gouvernement s’attaque cette fois-ci à ses opposants, ceux qui continuent – sur internet – à dire la réalité de l’avortement, à prévenir des conséquences psychologiques qu’il peut engendrer et à proposer des alternatives.


Verdad 007

Le Figaro

                                                 
                                                   SOS IVG


La France qui se lève tôt est-elle à droite?

Dimanche dernier, à 7h30 alors que je prenais mon premier café,  la radio diffusait un reportage dans un bureau de vote des primaires de la droite s'apprêtant à ouvrir. Il faisait nuit noire encore et une idée particulièrement saugrenue m'est venu e en tête, aussitôt pensée aussitôt exprimée, je me suis tournée vers mon mari qui attendant que son thé refroidisse faisait griller du pain et je lui ai déclaré

Je crois que les gens de droite sont plus lève-tôt que ceux de gauche!

Mon mari, habitué à mes idées loufoques réagit à peine

Je ne vois pas pourquoi!

Lui ne voyait pas, moi, je suis presque certaine que si on faisait une étude, on s'apercevrait que les gens votant à droite se lèvent statistiquement  plus tôt que ceux votant à gauche.

Ce matin en lisant un article sur les primaires socialistes, j'ai souri en découvrant les horaires d'ouvertures des bureaux de la primaire de la gauche: 9h-19h, ce n'est certes pas une preuve, mais un indice corroborant mon intuition. Le Monde

La France qui se lève-tôt est elle de droite?

L'habitude de se lever tôt se prend à l'âge adulte et mis à part une minorité de noctambules chroniques, bossant la nuit comme des fous en silence afin de ne gêner personne, les adultes se levant tard ont gardé une habitude de jeunesse, d'où la question suivante qui se pose inévitablement.

Les gens de gauche sont ils restés plus jeunes, plus immatures peut-être que ceux de droite?




Je pourrais continuer à chercher d'autres indices, thé ou café? Poisson ou viande? Mais cela ne caractérise ni la jeunesse ni son insouciance. Une autre piste? L'influence des modes est plus prégnante chez les jeunes surtout les modes paressant transgresser les habitudes établies. Ainsi si vous êtes vegan tout en continuant à porter du cuir, ou si vous vous affirmez écolo mais sautez dans un avion dès que vous en avez l'occasion, vous êtes soit jeune soit simplement  très sensible aux modes, mais vous n'êtes ni véritablement vegan ni véritablement écolo.  Nous sommes tous bourrés de contradictions à moins d'être psycho-rigide, la maturité permet de s'en apercevoir et d'en combattre certaines et aussi de ne pas céder aux modes "esbroufe".

On pourrait bien-sûr entrevoir d'autres raisons à cette ouverture plus tardive des bureaux de vote de gauche. Ils s'attendent à une participation moindre donc il est inutile d'ouvrir plus longtemps, mais cela dénote un manque de pragmatisme. Parmi les votants beaucoup de personnes ont des obligations dans la journée et préfèrent s'acquitter tôt de leur devoir électoral, surtout alors que les bureaux de vote ferment tous, à droite comme à gauche, tôt,  à 19h. Si on veut plus de votant, il faut avoir des horaires d'ouverture plus larges.

C'est un peu comme l'ouverture des magasins le dimanche, en somme, pour que les touristes soient tentés par du shopping, il faut leur laisser une plage horaire shopping, plus large,  désolée je m'égare et parle alors de.... politique...


mercredi 30 novembre 2016

Il est où le trou?

Rassurez vous je ne vais sombrer ni dans le porno, ni dans la scatologie, mais je souhaite ne pas trop faire de politique, enfin sauf pour éclaircir des points "malmenés" par les médias. Mais j'aimerais surtout vous obliger à réfléchir aux précédentes manipulations dont nous avons été victimes, au menu du jour plat unique: Le trou d'ozone

Je ne sais pas vous, mais moi, je me voyais grillée sous le soleil direct, le trou d'ozone avait permis à la Terre de devenir un barbec géant, on aurait tous crevé, sans rémission. Trou d'ozone= Soleil tueur de toute vie.

Les scientifiques en étaient sûrs, heureusement à l'époque on nous ennuyait moins avec ce genre de fantaisie écolo, on a tous changé nos frigos et basta.

Mais il est où le trou?


Le trou dans la couche d’ozone est en train de se résorber

Selon un article publié jeudi dans « Science », il a diminué de plus de quatre millions de kilomètres carrés, soit environ la moitié de la superficie des Etats-Unis, depuis 2000.

Le Monde


Ya plus de trous, c'est Le Monde qui le dit, donc ça doit être vrai. Mais mis à part quelques discrets articles, les médias n'ont rien proclamé, toujours forts pour annoncer l'apocalypse jamais pour avouer nous avoir alarmé pour rien.




On a signé des accords historiques, histoire de ne pas finir en barbecue, et depuis? Plus rien.

C'est normal, cette histoire n'était que le résultat d'élucubrations de scientifiques constatant un truc bizarre et de leurs multiples hypothèses, naturellement l'hypothèse la plus alarmiste a pris  le dessus, normal, c'était plus vendeur médiatiquement, cela tenait en plus les peuples riches dans une certaine anxiété,  et quand on est anxieux, notre attention est détournée vers l'objet de cette anxiété. Nous avons changé nos frigos, et le trou a disparu, ou presque.

Et qui se souvient des emballages en aluminium qui sauvait l'Inde de la famine? La préhistoire de la manipulation moderne, en quelque sorte.


mardi 29 novembre 2016

Iaorana, la boffitude Wall Disney

Vous avez détesté la Reine des Neiges vous haïrez le truc tahitien, mode nullard, Vaiana.

Je sais hélas que mes oreilles vont être cassées, par les chansons braillées, de ce super truc hollywoodien, sur lequel se repose tant de parents pour assurer une culture, sinon, de qualité, ils ne sont pas si utopistes, mais pas si mal que ça.

Ce matin, en me réveillant j'ai allumé la radio, erreur fatale à mon confort, mes oreilles furent vrillées par cet abominable chant, mais pourquoi donc étrangle t'on les sirènes? Hum, hum, là, j'ai une petite idée.

Les chansons sont braillardes, le truc est moche, réducteur, passant à la moulinette toutes les cultures avec un mondialisme de bon aloi, où, je suppose que la petite nana aura le dessus sur le bon brave gros gars, macho, c'et du pur jus US.

Tout cela ne me gênerait pas, si je savais éviter, vraiment, les chants beuglés par mes petites filles,  et les produits dérivés aussi laids qu'inutiles.

Les ressorts sont depuis toujours aussi primaires, la culture piétinée, aucune exigence, du pur jus marketing.

A tous les grands parents, courage, si Wall Disney sera de plus en plus laid, il est vraiment certain que nos petits enfants grandissant arrêteront d'ADORER, faute de savoir se défendre de la pub, car leurs parents ne savent comment lutter. On adore c'est so chou, non?

Mozart Au secours!

Vaiena qui ressemble à une marque de protections hygiéniques et n'est même pas un  vrai nom tahitien, cela sera pour moi, non et non, c'est so nul. so moche, et si inculte, so laid et so périmé. Et dire qu'on a tenté d'élever nos enfants et chez nos petits enfants...............

J'imagine sans peine la chanson moche meuglées par mes petites filles, mais qu'avons nous fait pour subir cela?




dimanche 27 novembre 2016

Jour de votation



Quel que soit le résultat de ce soir, la droite perdra une partie de ses électeurs, tous ceux de gauche et l'aile gauche de la droite si Fillon est élu, et tous ceux de droite, si  c'est Juppé qui l'est. Ceux de gauche, s'interrogeaient, devaient il aller voter au second tour au risque faire passer Juppé et faire perdre ainsi toute chance à "la gauche" de passer, ou au contraire devait il voter Fillon afin de laisser de l'espace politique à la gauche?

Pour des prochaines primaires électorales, on pourrait rêver d'un seul listing électoral utilisé pour les primaires de la droite et de la gauche, ainsi en émargeant au premier tour d'une primaire on ne pourrait participer au premier tour de l'autre primaire, mais on pourrait changer de primaires  à l'entre deux tours; un électeur= un vote.

Ceux du centre plaidant  afin de voter aux primaires de la droite ainsi qu'à celles de la gauche devraient militer plutôt pour un grand parti du centre, avec, pourquoi pas Macron en PDG....

Quand aux politiques qui se pensent tellement au-dessus des règles de leurs partis qu'ils sautent la case primaire que celui-ci organise, Macron subventionné par je ne sais quelques milliardaires et MAM aussi stupide que prétentieuse,  souhaitant par sa pseudo-candidature monnayer une place dans un gouvernement, j'espère qu'ils seront simplement sanctionnés par les électeurs aux présidentielles.

Ce soir, on saura si la droite est prête au renouvellement, un électro-choc ou si elle s'est enlisée définitivement dans les marais de la gauche molle, l'alliance du politiquement correct, du plus petit dénominateur commun, alliance de l'UMPS qui détruit, corps et âme la France.

samedi 26 novembre 2016

Car il n'y a pas que la politique dans nos vies...




                                                     Roses, feuillage d'érable, branches d'églantiers


Aujourd'hui je viens d'être re-contactée par le premier groupe d'amis qui avait loué la maison en me demandant si je louais toujours, ils sont très tentés de revenir, et moi ça m'arrange bien, bien sûr, ce sont des gens super sympas et m'ayant laissé la maison propre et rangée.. Mais surtout cela veut dire qu'ils ont vraiment apprécié la maison et ça pour moi c'est une satisfaction immense, car louer la maison m'a demandé une énorme implication. Le jour où mes locataires arrivent je me lève dès potron minet et commence ma journée par confectionner 4 bouquets avec des fleurs de nos jardins, puis j'enchaîne avec du ménage jusqu'à ne plus pouvoir apercevoir une éponge ou une serpillière sans remarquer aussitôt ici une petite tâche et là un oubli inacceptable...

Mon fils Camille m'a fait un superbe cadeau, il est passé, un froid matin d'octobre pour refaire toutes les photos de la maison, il n'y avait plus grand chose dans les jardins, les roses ayant été presque toutes été abîmées par des gels précoces, mais faire des bouquets d'automne est aussi séduisant, branchages et fruits ont complété ma maigre moisson.

                                              Sur un lit de feuilles de mahonia, coings et pommes


Camille m'a cependant prévenu, il ne repassera pas chaque fois qu'on change de déco, à tort, c'est de plus en plus beau, à raison, nous avons encore changé depuis qu'il est passé,  notre manie maniaque d'écrémer les salles de vente nous entraînant à compléter nos collections. Certains de nos enfants heureusement partagent nos goûts et nous casons nos surplus dans des granges en attendant que ces bonnes âmes les adoptent.



           Bouquet dans un chauffe plat, roses, branches de buddleias, mauves arbustives.



jeudi 24 novembre 2016

Croisons les doigts.

Croisons les doigts et que ce soir le débat se passe bien, depuis le début de la semaine, les chochottes et les autres en prennent plein la gueule pour pas un rond, car de fait, je ne pense pas que l'agressivité soit un langage qui séduit les français.

Les français ont besoin de débats courtois sans coups bas.