mardi 3 juin 2014

Valls, un démocrate? Allons donc.


J'aimais bien Manuel Valls, mais ça c'était avant.

Depuis que je le connais mieux, je l'aime moins, c'est le genre de gars qui gagne à ne pas être connu. Il paraissait franc-tireur, il se révèle dictateur, il paraissait  volontariste,  il est resté franquiste.

Je m'étais trompée à son sujet, je l'aimais bien, depuis l'histoire du mariage pour tous, je ne l'aimais plus, je savais que sous un couvert aimable se cachait un être dur, ne cédant rien, je ne savais pas qu'il pouvait aussi être aussi inféodé au passé. Valls tente d'imposer le respect d'un brave homme devenu président malgré lui, il peut froncer des sourcils, cela ne nous impressionnera pas. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE de la France est un pauvre gars qui a atteint son niveau d'incompétence,  je pense même qu'il l'a dépassé depuis plusieurs stations.

Alors, non Monsieur le premier sinistre, on ne va pas s'incliner devant ce roi de paille que la France s'est donné, par erreur en guise de président, et oui, nous, français, pour environ 97% on ne choisirait pas ce gars là si de nouvelles primaires socialistes avaient lieu aujourd'hui.

Pour que l'on soit respecté dans une fonction, il faut le mériter, et  ce petit gars qui sort en cati-mini sur un scooter de nuit de l'Elysée, casque vissé sur la tête, pour aller visiter sa demi-sel ne mérite vraiment pas notre respect.

Son dernier joujou, dernière idée, dernière réforme est à l'image des précédentes, des brouillons et rien de bon, pas de bing bang des impôts, plus de choc de compétitivités, cette réforme fidèle à son image est inconstante, brouillonne, un jour 16 régions, le lendemain 12, douze heures plus tard treize, mon Dieu, quel homme,  qu'avons nous fait de mal, à ce point pour avoir ce si petit président?

Mon Dieu qu'avons nous fait de terrible pour subir le regard de ce premier ministre,  ibérique dictateur qui, tel un oiseau de proie,  nous foudroie à la moindre contestation!








35 commentaires:

Jégoun a dit…

Vous votez aux primaires socialistes, vous ?

Je dis ça pour troller mais je vais troller encore plus : vous pensez réellement que le précédent président était mieux ? C'est juste pour savoir. Il a ruiné la France, son parti, coulé la droite,...

francoise a dit…

Valls tant aimé par tout le monde, enfin 50 % m'insupporte, notamment la droite.
Les autres aussi m'insupportent !
Dégouttée, déçue, désillusionnée, détestation...
etc etc.

atoilhonneur corto a dit…

Je n arrive même pas à comprendre comment Valls a pu faire illusion à droite si longtemps si longtemps. Il se rêve en Caudillo mais n en a même pas la carrure.
Quant au commentaire de l autre blogueur de GVt, marrant de voir qu il en est encore à bouffer du Sarko. L'incompétence de son champion devrait l amener à plus d humilité. :)

Jégoun a dit…

Mon canard, crois-tu que me chercher dans les commentaires de Lady W soit vraiment respectable ? Ça me parait au dessous de tout.

Nadezda a dit…

Lady W. vous êtes formidable :)

Anonyme a dit…

Merci Lady de rester rafraîchissante malgré vos (nos) désillusions.
@Jégoun, Sarko a géré la crise dès sa première année, en choisissant de continuer à payer les fonctionnaires.
Auriez-vous préféré les choix espagnols ou grecs? Les réductions drastiques encore plus coûteuses?
Flamby n'a découvert cette crise 6 ans plus tard, et il se révèle une crise de même ampleur à lui tout seul. Il nous fait mieux percevoir le principe de génération spontanée. Et à crédit encore.

Nicolas Jégou a dit…

Cher anonyme,

Je me demande si votre aveuglement ne vous aveugle pas. Continuez la prière. Si nous pouvions être car cartésiens quelques minutes. Sarko a coulé la boutique. C'est indéniable. Je ne sais pas si Hollande réussira. Je souhaite pour vous que non puisque vous souhaitez la défaite de la France. Mais restons objectifs Sarko a échoué.

Ladywaterloo a dit…

@Jegoun, malgré toute l'amitié que je pourrais vous porter vous êtes NUL en économie.

Sarko, pour être franche a eu un début de quinquennat excécrable mais ensuite a été parfaitement à la hauteur du défi, la crise.

Hollande ruine la France encore plus vite que Sarko, malgré une conjoncture européenne plus favorable, la crise institutionnelle des banque est derrière, et les entreprises auraient pu redemarrer, mais ça c'était avant.

J'étais pour l'augmentation de la TVA, mais encore plus franche, en contre partie les charges des entreprises auraient été baissées et les entreprises françaises auraient été plus compétitives, en France et à l'étranger.


Vous trouvez normal que l'on mange des fruits et légumes espagnols ou marocains même en plein été? Moi, non. C'est un seul petit exemple, je ne serais pas plus longue.

Sauf pour la dette, le texte suivant est extrait du site dont l'adresse est donnée à la fin.

La France s'endette de 4640 euros de plus chaque seconde, soit 12 milliards de plus tous les mois en 2013, et près de 174 milliards par an. La dette publique de la France atteint 4923 milliards (dont 1833 milliards pour l'Etat et 3090 mds hors bilan), soit 89,1% du PIB et l'équivalent de 26 300 euros pour 65 350 000 habitants au 1er janvier 2012. Le déficit budgétaire de 2012 a été de 87,2 milliards d'euros.

http://www.planetoscope.com/comptes-publics/315-compteur-de-la-dette-publique-de-la-france.html

Nicolas Jégou a dit…

Lady, à lire votre commentaire, je ne me demande plus qui est nul en économie.

francoise a dit…

ce que vous êtes gentils, tous...
chacun critique l'autre,
et la crise, c'est pas Sarko, c'est pas Hollande, qui l'on inventée, sinon ils sont forts, ils l'ont inventée aussi ailleurs, en Grèce
perso, je sais que je suis nulle en économie,n
mais je ne varie pas, je suis contre le capitalisme
voilà, c'est dit
après, on regarde ailleurs...

Ladywaterloo a dit…

Le capitalisme commence quand on possède son lopin de terre et deux vaches, il s'aggrave dès que l'on a un âne et une charette!

Où situer l'irraisonnable? Comment empêcher des gens de faire fortune sans casser l'esprit d'entreprise?

Rien ne peut se faire au niveau national, seul un gouvernement mondial pourrait réguler. On ne peut s'empêcher que des gens comme Bill Gates sont des exemples, à suivre.

Il fut la première fortune mondiale.

Le 16 juin 2010, Bill Gates et sa femme lancent une campagne, The Giving Pledge, et son site givingpledge.org12, sur lequel les milliardaires sont invités à formuler des promesses de donation dépassant 50 % de leur fortune personnelle13. Warren Buffett écrit la première lettre dans laquelle il indique son intention de léguer plus de 99 % de sa fortune.

La majorité de l'héritage de Bill Gates devrait revenir à sa Fondation, par laquelle il est devenu l'un des plus grands donateurs contre la pauvreté dans le monde avec plusieurs milliards de dollars de sa fortune personnelle. En 2006, il a annoncé qu'il léguerait 95 % de sa fortune à la lutte contre les maladies et l'analphabétisme dans les pays du Sud.
Wikipédia

A méditer il est né dans un pays où il n'y a jamais eu de socialisme, les gens n'attendant rien du public se sentent plus impliqués (ou pas).

Ladywaterloo a dit…

Le capitalisme commence quand on possède son lopin de terre et deux vaches, il s'aggrave dès que l'on a un âne et une charette!

Où situer l'irraisonnable? Comment empêcher des gens de faire fortune sans casser l'esprit d'entreprise?

Rien ne peut se faire au niveau national, seul un gouvernement mondial pourrait réguler. On ne peut s'empêcher que des gens comme Bill Gates sont des exemples, à suivre.

Il fut la première fortune mondiale.

Le 16 juin 2010, Bill Gates et sa femme lancent une campagne, The Giving Pledge, et son site givingpledge.org12, sur lequel les milliardaires sont invités à formuler des promesses de donation dépassant 50 % de leur fortune personnelle13. Warren Buffett écrit la première lettre dans laquelle il indique son intention de léguer plus de 99 % de sa fortune.

La majorité de l'héritage de Bill Gates devrait revenir à sa Fondation, par laquelle il est devenu l'un des plus grands donateurs contre la pauvreté dans le monde avec plusieurs milliards de dollars de sa fortune personnelle. En 2006, il a annoncé qu'il léguerait 95 % de sa fortune à la lutte contre les maladies et l'analphabétisme dans les pays du Sud.
Wikipédia

A méditer il est né dans un pays où il n'y a jamais eu de socialisme, les gens n'attendant rien du public se sentent plus impliqués (ou pas).

francoise a dit…

j'apprends que je suis une capitaliste,
damned
je pars en finir

Ladywaterloo a dit…

On peut être capitaliste sans tuer les gens, sans les rendre esclaves, et en respactant leurs libertés. Tout dépend des gens.

De même que des communistes honnêtes bossent autant pour la collectivité que pour eux.

L'immense majorité des gens n'ont pas le sens du bien commun.
A voir les dégradations, vols et triches sur le bien public, les allocs..

Anonyme a dit…

@Jegoun, vous m'accusez d'être aveugle et prétendez, dans le même temps ne pas savoir si Hollande réussira, je crains que vous ne soyez vous-même aveugle ET sourd.
Je prie tous les jours pour que notre pays s'en sorte, avec ou sans Hollande, je crains malheureusement que ce soit impossible avec.
Je lui reproche d'avoir nié la crise de 2008, d'avoir fait croire à trop de gens qu'on raserait gratis avec ses idées.
Le résultat c'est que la pauvtreté diminue partout dans le monde SAUF chez nous.

Nicolas Jégou a dit…

Cher anonyme,

C'est bien de penser que ce n'est pas la droite qui a mal géré la France entre 2002 et 2012.

Camille a dit…

@ Jégou

La crise a été mieux géré en France qu'ailleurs, donc la gestion entre 2008 et 2012 est loin d’être nul ^^
Pour ce qui est de la période antérieur, la droite n'a rien fait, mais la gauche aurait fait de même car la France n'aller pas si mal...

En conclusion et c'est ce qui importe aujourd'hui, la France n'a jamais été aussi mal géré que depuis le retour de la gauche ;-)

Jégoun a dit…

Mon dieu ! En 2002 la France allait mieux que l'Allemagne et a sombré ensuite mais le militant de droite ferme les yeux. Il ne s'agit pas d'un problème droite gauche mais du fait que la droite française (les dirigeants) est complètement nulle. Non, la crise n'a pas été mieux gérée en France qu'ailleurs. Vous n'êtes pas obligée de défendre Sarkozy aveuglément (et ne me dites pas que je défends Hollande aveuglément, dans mon avant dernier billet, je dis qu'il nous a enfumés, par exemple).

Ladywaterloo a dit…

Jegoun, respire, prends une bière et va voir mon fils, enfin Monfils, qui n'est pas mon fils.

Hollande est selon moi, un gros con. Et je l'affirme d'autant plus qu'il est en plus un sale con, il a refusé de répondre aux lettres de démission de Valérie Fourneyron, atteinte de cancer, la faisant attendre. Il a fallu qu'un journal veuille sortit l'info pour qu'il accepte cette démission. C'est monstrueux, simplement.

Pire que lui, perso, j'ai l'immense chance de ne pas connaitre.

Jégoun a dit…

Paf ! La taulière craque. L'illustration est parfaite, on n'a rien à dire, on ne pense pas mais l'opposant est forcément un gros con. Tu me traitais de nul en économie et tu ne peux tenir que ce genre de propos.

Je m'en vais. Bonjour l'ouverture.

Restez entre entre vieilles connes aigries, il n'y a pas d'autres mots.

Ladywaterloo a dit…

C'est franchement très insultant, Jegoun, je comprends, mais suis désolée, Hollande est nul, et qui pourrait sauver vos rêves?

Valérie Fourneyron paie dans sa chair la nullité du président, tu n'y es pour rien.

Je suis navrée si je t'ai blessé, mais ne m'insulte pas, je ne crois pas le mériter.

Jégoun a dit…

Si ce sont des excuses, je les accepte. Néanmoins la déformation de la vérité que tu fais est absolument navrant. Il y a aucune dépêche d'information qui dit que Mme Fourneyron ait un cancer. Il faut arrêter de croire aux conneries lues dans la reacosphere. Hollande n'a pas accepté la demande de démission parce qu'il pensait qu'elle allait se remettre et avait confiance. Ce n'est pas une belle vérité, ça ? Ou alors, une autre vérité : ce n'était pas Hollande d'accepter la démission mais à Valls ou au pape ou qui tu voudras.

Il ne s'agit pas de rêves ou de machins comme ça. On fait une critique de dirigeants de droite en prenant soin de ne pas mettre les militants dans le paquet, au sujet de la politique menée, et on se retrouve avec des salves d'insultes sur le président. Vous pouvez relire mes archives, je n'ai jamais été insultant envers Nicolas Sarkozy ni la moindre personnalité politique de droite.

Anonyme a dit…

@Jegoun, il est surprenant que vous vous sentiez concerné lorsque Hollande se fait traiter de gros con.
Pour ma part, je ne pense pas que Sarko soit blanc-bleu, loin s'en faut.
Ce qui m'attriste c'est que la France soit dirigée par des marxistes depuis de Gaulle.
De Gaulle qui lui même serait l'auteur d'un bouquin disparu: "Du Socialisme en France"
Le problème serait donc très nettement antérieur à 2002.
Personne n'ayant encore réussi à mettre en oeuvre le moindre réel humanisme sans utiliser la plus basse démagogie basée sur une lutte des classes paralysante et obsolète, je suis toujours très embarrassée à chaque scrutin. Ma dernière certitude est de rechercher le moins démagogue de toutes les bandes, ce n'est pas tâche aisée.
Qu'il existe encore des naïfs pour défendre l'un des plus démagogues me sidère.

Jégoun a dit…

Une anonyme nous explique qu'on est dirigés par des marxistes et qu'un bouquin de de Gaulle aurait disparu. Ne pourrait-on pas être sérieux ?

Anonyme a dit…

Vous pouvez consulter le très sérieux classement des pays les plus libéraux, en constatant la place de la France, vous la verrez très proche du Moscou des années 60 (67ème), avant le Kazaksthan, tout de même.

Anonyme a dit…

Je suis navrée mais ne maîtrise pas l'art des pseudos, donc je vais aussi squatter un peu pour féliciter Corto pour la grande majorité de son oeuvre et plus particulièrement pour son billet du jour sur BNP, Magnifique devant un tel pataugeage de patauds patentés.

Nicolas Jégou a dit…

Oui. Il fait être anonyme pour féliciter Corto.

Camille a dit…

Il est inutile d'avoir un dialogue avec vous, je vous laisse vous branler intellectuellement sur votre président...
Par contre au vu de votre réaction, allez voir FO ou la CGT ils en cherchent des comme vous...

Anonyme a dit…

@jegoun,
Vu la qualité de vos arguments, je me permets de vous suggérer un autre avatar, goujat serait plus adapté.

Jégoun a dit…

Dites, mesdames, relisez ce que j'ai pris dans la gueule depuis le début de la conversation et le niveau des arguments. Vous devrez alors bien admettre que j'ai été particulièrement poli.

Je remarque simplement que vous n'aimez pas la contradiction et ça me fait rigoler de lire qu'on ne peut pas discuter avec moi.

Anonyme a dit…

Traiter ses interlocutrices de "vieilles connes aigries" relève d'un sens de la politesse tout à fait particulier.

Camille a dit…

@ Jégoun:

Premièrement vous seriez un véritable habitué de ce blog vous sauriez que je suis bel et bien un garçon....

Deuxièmement: heureusement que vous n’êtes pas un habitué, car ce que l'on peut trouver sur votre page ne vole pas bien haut. Pour quelqu'un qui dit ne pas insulter la droite:

"Fred Camino05 juin, 2014 00:59
Les sarkozystes ont de la merde dans les yeux, hallucinant.

Réponses

Nicolas Jégou 05 juin, 2014 01:08
Non. C'est rigolo. Je viens de m'engueuler avec une petite dame dans un blog. Les commentateurs y font la promotion de Corto. Du coup je suis allé lire le billet de cet abruti, je suis plié de rire.


Fred Camino05 juin, 2014 14:13
Moumoute74 fait dans son pantalon quand il entend Sarkozy.

Mais le pompon est ici:

"Lors des dernières élections, les trous du cul de droite gueulaient parce François Hollande avait été voté en prenant l’avion. Notre bon président a pris en compte leur motif d’insatisfaction, cette fois, et a été voté en voiture. Les trous du cul en question affichent néanmoins leur mécontentement. Je propos que pour les prochaines échéances il prenne son scooter comme quant il va voir sa grosse."

Troisièmement et pour finir, j'ai lu beaucoup de choses sur vos pages, et je réitère ce que je pense, on ne peut pas dialoguer avec vous, mais encore faut-il comprendre que dialoguer n'est pas simplement s'écrire des phrases les uns après les autres, mais les comprendre et essayer d'en sortir grandi.
Avec vous je régresse, je ne vous souhaite pas bonsoir...

Jégoun a dit…

Tu peux encore régresser ? Fais gaffe il ne reste plus beaucoup de marge.

Et tu n'as que ça à faire ? Fouiller les commentaires de mon blog en pensant me détruire ici en les sortant de leur contexte. Bravo !

Camille a dit…

Tu l'as fait toi même dans un livre me semble-t-il...
Je ne cherche aucunement à te détruire, tu t'en sors très bien seul.
Avant-hier je ne te connaissais pas, aujourd'hui j'ai déjà de la peine pour toi, ta haine envers les gens de droite est si terrible, je n'ose imaginer ce qu'il a bien pu se passer...

Jégoun a dit…

Ah Ben si j'ai fait un livre, maintenant. À part ça, tu connais un psychiatre ?