lundi 3 novembre 2014

Chandelier (Sia) 1,2,3, je bois, 1,2,3 je bois... Binge drinking?

 Un clip sublime mise au service de d'une très jolie mélodie, Chandelier de Sia.





Si vous ne connaissez pas, regardez, 282 millions de vue sur You Tube. Une danseuse remarquable pré-pubère, tout juste 11 ans,  au service d'une chanson à la mélodie entrainante et aux paroles étranges.

1,2,3, 1,2,3  bois
1,2,3  1,2,3  bois


Je descends les verres les uns après les autres, jusqu'à ne plus de savoir à combien j'en suis.




Du binge drinking non? 

On boit jusqu'à en crever, paroles mises en scène avec une gamine de 11 ans et personne ne dit rien? Je crois devenir vraiment  trop vieille, mais cette enfant illustrant des paroles de beuverie rapide pouvant conduire au coma ou à la mort, direct me choquent..  

Les paroles sont toutes à cette mesure voire pire, exploitation sexuelle de cette enfant? 

Je sens qu'on m'aime, je sens qu'on m'aime???


Les fêtardes ne souffrent pas
Ne ressentent rien, quand vais-je comprendre
Je me le martèle, je me le martèle

C'est moi qu'on appelle pour "passer un bon moment"
Mon téléphone sonne sans arrêt, on sonne à ma porte.
Je sens qu'on m'aime, je sens qu'on m'aime

1,2,3 1,2,3 bois
1,2,3 1,2,3 bois
1,2,3 1,2,3 bois

Je descends les verres les uns après les autres, jusqu'à ne plus savoir à combien j'en suis

Je vais me balancer agrippée au lustre, agrippée au lustre
Je vais vivre comme si je devais mourir demain
Mourir demain
Je vais voler tel un oiseau à travers la nuit, sentir mes larmes tandis qu'elles sèchent
Je vais me balancer agrippée au lustre, agrippée au lustre

Et je m'y accroche de toutes mes forces, je ne vais pas regarder en bas ni ouvrir les yeux
Je garde mon verre plein jusqu'au petit matin car je tiens bon toute la nuit
Au secours, je m'y accroche de toutes mes forces, je ne vais pas regarder en bas ni ouvrir les yeux
Je garde mon verre plein jusqu'au petit matin car je tiens bon toute la nuit
Toute la nuit

Le jour s'est levé, je suis dans un sale état
Va falloir que je sorte d'ici maintenant
Va falloir que je m'enfuie vite de tout ça
Je sens la honte m'envahir, je sens la honte m'envahir

1,2,3 1,2,3 bois
1,2,3 1,2,3 bois
1,2,3 1,2,3 bois

Je descends les verres les uns après les autres, jusqu'à ne plus savoir à combien j'en suis

Je vais me balancer agrippée au lustre, agrippée au lustre
Je vais vivre comme si je devais mourir demain
Mourir demain
Je vais voler tel un oiseau à travers la nuit, sentir mes larmes tandis qu'elles sèchent
Je vais me balancer agrippée au lustre, agrippée au lustre

Et je m'y accroche de toutes mes forces, je ne vais pas regarder en bas ni ouvrir les yeux
Je garde mon verre plein jusqu'au petit matin car je tiens bon toute la nuit
Au secours, je m'y accroche de toutes mes forces, je ne vais pas regarder en bas ni ouvrir les yeux
Je garde mon verre plein jusqu'au petit matin car je tiens bon toute la nuit
Toute la nuit
Toute la nuit
Toute la nuit
Car je tiens bon toute la nuit
Non, je tiens bon toute la nuit
Toute la nuit
Toute la nuit
Car je tiens bon toute la nuit
Car je tiens bon toute la nuit
Non, je tiens bon toute la nuit
Toute la nuit
Toute la nuit


Une très belle mélodie, une chanson superbe,  de binge drinking et plus, si affinité alocolisée.

Illustrée par une  danseuse, enfant de 11 ans. En France personne ne dit rien, aucune ligue de la protection de l'enfance, aucune ligue anti-alcoolos, pas même notre sémillante Marisol Touraine, pourquoi? 

Ils pondent des lois à tire larigot et s'en fichent? Ca sert à quoi? 

La loi du 15/10/2014 ne sert qu'à faire tapisserie? Un voeu pieu, de la parole magique, la loi existe, le  mal s'efface???


Source AFP Le Point 15/10/214

L'incitation des mineurs au "binge drinking" (ou beuverie express) sera désormais punie d'une amende de 15 000 euros et d'un an de prison, selon le projet de loi santé présenté mercredi qui prévoit aussi d'inclure l'incitation à l'ivresse dans la législation réprimant le bizutage. "Il faut mettre fin à l'ivresse qui fait tant de mal aux jeunes", a déclaré lors d'une conférence de presse la ministre de la Santé Marisol Touraine, précisant que la loi réprimerait les "organisateurs de bizutage" et "la provocation à l'alcool sur Internet"


8 commentaires:

Corto74 a dit…

Ahurissant ! mais au point où on en est , hein...

Anonyme a dit…

Insoutenable, Je n'avais jamais prêté attention aux paroles, quelle horreur d'utiliser une enfant pour incarner joliment l'un des pires fléaux de l'humanité. Une raison de plus pour haïr ce pseudo-art qui s'autorise à tout salir. CCLM

Anonyme a dit…

commentaire trouvé sur Youtube:

"Lorsqu'on veut analyser une oeuvre d'art, on fait d'abord des recherche sur l'artiste. Il se trouve que Sia est atteinte de la maladie de Basedow, qui est connue pour augmenter considérablement l'anxiété et la nervosité, de plus elle est aussi passé par la dépression nerveuse suite à la mort de son ami. Ce n'est pas une personne avec beaucoup de confiance en soi, c'est pour ça qu'elle a souvent écrit pour d'autres artistes de renom au lieu d'être au devant de la scène. Les paroles de chandelier parlent de la consommation d'alcool et autre substances, pour oublier la tristesse et les problèmes, ainsi que la dépendance. Maddie Ziegler représente ici Sia (c'est évident grâce à la perruque), son innocence foutue en l'air, dérangée, déstabilisée que l'on peut voir avec les changements d'humeurs brutaux. Sa "nudité" est ici pour montrer son impuissance. La danseuse est la seule chose épurée dans un environnement sale et dégradé. De plus cette chanson est une des meilleure chanson populaires sortie récemment et elle est loin d'être "un sous produit qu'on jette après consommation". La voix de Sia montre une certaine humanité, une fragilité que l'on retrouve dans les mouvements de Maddie. La chanson et le clip sont étroitement liés à la vie de l'artiste, alors il serait temps d'arrêter de voir le mal là où il ne l'est pas."

Ladywaterloo a dit…

L'analyse ne vaut rien devant la popularité de la chanson, du clip et l'image que cela donne.

Autrefois, sans internet, ce genre de chanson serait sinon anodine moins nocive.

Utiliser uen danseuse de 11 ans pour ce clip, danseuse géniale, par ailleurs, est une monstruosité.

L'ARRRRRRRRRRRRRRRTTTTTTTTTTTTTTTTTT ne permet pas de tout pardoner ou expliquer, nous avons tous une responsabilité, vis à vis des enfants, y compris les artistes.

Martine a dit…

En effet cette chanson célébrée par une gamine, c'est choquant! mais les paroles de cette chanson montrent une angoisse terrible et elles sont très belles mais réservées aux adultes évidemment!

Anonyme a dit…

Le commentaire de Youtube confirme bien le fond des problèmes. Certains artistes et certains de leur défenseurs commencent par faire passer ceux qui ne pensent pas comme eux, soit pour des c..s, soit pour des incultes, soit pour des insensibles.
Considérer que la/les pathologies diverses et variées des artistes sont des raisons suffisantes pour autoriser toute déviance, ça prouve bien qu'il y a de grands malades. Tant pis s'ils nous prennent pour des arriérés, je n'aurais jamais autorisé ma fille à se produire sur ce type d'oeuvre, quel que soit le talent de l'artiste. CCLM

pascale m. a dit…

Je trouve ce clip sublime et cette jeune danseuse extraordinaire, la chorégraphie est également très interessante. La chanson décrit un mal - être, je n'y vois absolument rien qui incite à la beuverie, on ne peut pas tout censurer non plus...je suis persuadée que les enfants sont confrontées à des choses bien plus choquantes que de simples paroles qui leur sont de plus sûrement assez obscures (il faut être un adulte pour en saisir toute la portée). Cette fillette a été repérée da5bs un concours de danse, ce clip a fait exploser sa popularité, elle est certainement assez douée pour faire de sa passion son métier, qu'y a-t-il à redire à ça?

Ladywaterloo a dit…

Tout censurer? Non..

Mais lorsqu'on voit qu'aujourd'hui en France la moindre pub pour du chocolat a un message d'avertissement, style fruits et légumes, il me semble qu'il pourrait y avoir un message avec la traduction des paroles que les vieux ne comprennent pas mais les jeunes si (bienfait d'internet!)

Ou alors, je dis bien ou alors, la loi votée il n'y pas trois semaines est ridicule.