lundi 4 janvier 2016

Charlie n'a rien compris.

Le dessinateur Riss, patron du journal, grièvement blessé le 7 janvier, y signe un éditorial rageur pour défendre la laïcité et dénoncer les«fanatiques abrutis par le Coran» et «culs-bénits venus d’autres religions» qui avaient souhaité la mort du journal pour «oser rire du religieux»«Les convictions des athées et des laïcs peuvent déplacer encore plus de montagnes que la foi des croyants», dit-il. «En 2006, quand Charlie publia les caricatures de Mahomet, personne ne pensait sérieusement qu’un jour tout ça finirait dans la violence. (...) On voyait la France comme un îlot laïc, où il était possible de déconner, de dessiner, de se marrer, sans se préoccuper des dogmes, des illuminés», écrit Riss. «Dès cette époque, beaucoup espéraient qu’un jour quelqu’un viendrait nous remettre à nos places. Oui, beaucoup ont espéré qu’on se fasse tuer. TU-ER», poursuit-il, en rappelant la fragilité du journal, submergé de procès.«A l’issue de chaque année, nous nous émerveillions d’être toujours en vie», se souvient Riss.


Libé

Je suis cul-bénie, enfin cul, je ne sais pas mais bénie, je l'espère et j'affirme que Charlie, il n'a rien compris, toujours aussi borné, enfermé dans son idélogie, incapable d'empathie.

Je suis cul-bénie et j'ai souvent été blessée par les "Une" insultant ma religion, insultant ma Foi, m'insultant à travers ce que je crois. Je suis cul-bénie, blanche, bourgeoise, catho, et jamais je n'aurais ne serait-ce qu'envoyé une plume blanche contre ces gens qui se prétendent drôles en m'insultant, on peut remplacer le mot drôle par libre ou "éclairé". Je suis catho et jamais je n'aurais fait de mal à ces pauvres cons de gauchiards minables qui se croient supérieurs à d'autres êtres humains et les insultent gratuitement non pour ce qu'ils ont fait, ni même pour ce qu'ils sont mais pour ce en quoi ils croient..

Je suis cul-bénie, catho, et je sais que la France change, que sa population change et que le flot migratoire est composé essentiellement de pauvres gens venant de pays misérables, vivant dans un archaïsme culturel abyssal, que notre société en décadence dénudée ne pouvait que choquer.

Je suis cul-bénie, et je ne comprendrai jamais, comment on peut se revendiquer humaniste de gauche et ne pas respecter les autres, surtout les plus faibles, les plus démunis, surtout étrangers à qui il ne reste plus que leur Foi en guise de toute dignité.

Je suis cul-bénie  et j'ai la profonde conviction que ces gens, en situation économique, sociale et culturelle plus que difficile, pauvres, luttant pour avoir un boulot, un appart décent, luttant pour apprendre le français et comprendre nos codes, sont souvent  profondément meurtris , par ces femmes "à poil" dans le métro ou à la télé, par ces homosexuels impudiques qui s'exposent et s'imposent, et que Charlie les tuait.



Je suis cul-bénie, je  le sais, mais j'affirme que Charlie n'a rien compris.




Ceux de Charlie sont des monstres d'égoïsmes, incapables de respecter les plus petits, les plus faibles, ceux qu'ils auraient dû aider.  Ce journal  doit pouvoir être publié, car nous sommes en démocratie, mais quelle antagonisme entre les professions de foi de leurs dessinateurs et les blessures qu'ils infligent aux âmes de nos migrants.

Je ne suis pas Charlie. Ils n'ont rien compris.

14 commentaires:

Catherine a dit…

nous avons la même religion, mais vos propos réacs et votre allégeance à marine Le Pen insultent plus ma religion que toutes les unes réunies de Charlie Hebdo.

Le Plouc Le Plouc-émissaire a dit…

Il est très bien votre billet!

margo a dit…

Ma foi si être réac comme dit Catherine c'est être réactif et réfléchir je veux bien être réac.
Il n'y a même pas besoin d'être croyant pour ça. C'est consternant de mettre les gens dans des petites cases.

Ladywaterloo a dit…

Je suis fière d'être réac, enfin néo-réac, j'avais oublié dans ma CI, moi, blanche, bourgeoise catho et REAC.

Les néo-réac sont ceux qui n'estiment pas qu'être dans la nouvelle-attitude absolue soit mieux que rester en retrait, la fuite en avant des valeurs, des idées, me parait avoir atteint ses limites.

J'ignorais d'ailleurs avoir fait allégeance au FN, n'ai jusqu'à présent jamais voté FN, mais je ne suis pas anti FN, et n'accorde aucun crédit aux girouettes qui parlent là où le vent des sondages les emportent.

Anonyme a dit…

Je trouve moi aussi qu'on affiche un peu trop de femmes nues sur les pubs, mais en limiter l'ampleur ou mettre un frein à la liberté d'afficher des unes comme celle de charlie, POUR ménager les susceptibilités des migrants me semble une grosse erreur : il faudra aller très loin sans jamais réussir à les contenter, car tout ce qui n'est pas l'islam est une insulte à l'islam. En poussant à peine un peu votre raisonnement, il faut enlever les crèches de Noël, par exemple.
Alfred

Anonyme a dit…

Franchement, je ne me suis jamais sentie agressée par ces "ces homos qui s'exposent et s'imposent", franchement, vous vivez dans quel siècle?! Les bras m'en tombent de lire de pareilles bêtises, de pareilles méchancetés.

Ladywaterloo a dit…

Pauvre anonyme, vous êtes stupide, Pierre Bergé et autres cons, nous ont anéanti, je ne vous parle même pas de la conchita qui ne sais plus où mettre sa barbe...

Oui, la société est diverse, oui, on doit tous pouvoir vivre selon nos inclinations, mais non, on ne peut pas brutaliser ces gens qui sortent du "moyen âge" expression que je déteste, car le moyen âge, c'est pas ça.

La marche forcée en avant donne exactement les effets contraires, on l'a vu en Iran, on l'a vu depuis dans tant de pays, on le voit en Allemagne en ce moment avec cette centaine
d'agressions sexuelles sur la grand place de Cologne, lors de la nuit du nouvel an, jeunes femmes dépouillées, violentées, violées, par des migrants "d'apparence" arabes ou maghrébins, de fait surement musulmans, des migrants.

Je ne blâme pas ces gens là, ils n'ont ni la culture, ni les codes ni rien, ces femelles, non voilées, étaient pour eux, en quelque sorte, à mi chemin entre des moins que rien et des objets.

Je suis épuisée moralement de tenter de vous expliquer une culture que vous refusez de comprendre, je ne souhaite pas plus que vous l'acceptez, je dis simplement que l'on doit faire avec car on n'a plus le choix.

Les français sont naïfs en pensant que leur culture va être adorée par les migrants, telle quelle, il faudra au moins 100 ans pour que ce soit le cas, et encore s'il n'y a pas de guerre civile d'ici là.

Vous ignorez je suppose ce qui est haram ou halal, vous ignorez complètement ce que représente la Charia, et je suppose que la Taqiya, ne vous dit rien..

C'est exactement pour cela que nous serons meurtris voire battus, anéantis, car nous ignorons l'Islam et méprisons leurs préceptes. A la rigueur, on peut mépriser mais pas méconnaitre, mépriser sans connaitre est selon moi une faute morale criminelle, mépriser en sachant, c'est à vous de voir. J'essaie de comprendre, d'apprendre mais ne méprise pas, on n'a plus le choix, je crois.

Ladywaterloo a dit…

@ Alfred, on ne laisse pas traîner des images libertines devant de jeunes enfants, on ne se balade pas à poil, pourquoi? Car on sait pouvoir les choquer.

La culture occidentale nous a permis peu à peu d'être plus libre, plus honnête, moins contraints, mais vis à vis de la pudeur, de la place de la femme dans la société, les musulmans ont 500 ans de retard, enfin pas tout à fait vrai avec les perses, Chiites qui ont cependant oublié leur histoire.

Les crèches sont, dans ce cas, croyez moi, peu importantes, car symboliques et ne heurtant pas tous les jours leurs pudeurs, juste agaçantes pour eux car elles représentent notre religion.

Il faut vous mettre dans la peau d'un gars qui n'a jamais vu des femmes en dehors de leur mère et soeur, que des yeux, des visages, pas un bout d'épaule, un sein, une cheville, rien, nada, ils ont été élevés avec la conviction que les femmes honnêtes se couvrent de la tête aux pieds.

Imaginez les, découvrant non seulement le corps de ces femmes, libres, habillées dans le métro, mais femmes qui les regardent, souvent sans les voir, sans baisser les yeux, ces femmes qui osent aussi leur répondre quand ils parlent, ces femmes qui n'ont pas la soumission dans l'esprit, devinez quoi? Ces femmes sont des insultes à leurs convictions, des tentations, des abominations qu'ils subissent tous les jours.

Alors oui, cela va être de plus en plus un problème et la meilleure nouvelle que je pourrais avoir est que je me trompe, complètement, j'adorerais, car de fait, cela ne me fait pas du tout rigoler, et je balise pour mes petites filles.

Anonyme a dit…

Je pense que c'est vous qui êtes stupide et qu'à force de vivre au fin fond de nulle part vous avez perdu tout sens de la réalité et toutes relations sociales. Certes il y a Berger et le ou la barbue mais l'immense majorité des couples homosexuels vit tranquillement et sont tout aussi dignes de respect que vous ou moi. Peut être devriez vous vous pencher sur cette haine et vous interroger.
De plus , je ne vois aucun rapport entre ce sujet et les migrant. Vous mélangez tout.

Anonyme a dit…

Traiter des gens de "pauvres cons de gauchiards minables qui se croient supérieurs à d'autres êtres humains et les insultent gratuitement non pour ce qu'ils ont fait, ni même pour ce qu'ils sont mais pour ce en quoi ils croient", ce ne serait pas les insulter gratuitement sur leurs opinions politiques, donc ce en quoi ils croient ?

Et j'aimerais savoir en quoi Berger est impudique. C'est un homo revendiqué, ce qui est très différent.

Ladywaterloo a dit…

Je suis d'accord, l'immense majorité des homos vivent tranquillement et sans choquer personne mais certaines manifestations (comme la Gaypride) certaines pièces de théatre, mettent trop en avant ce qui est condamné par la Charia, de ce fait, ces militants mettent en danger les homos en les plaçant sous les projecteurs.

Les migrants sont très souvent choqués par nos débordements, pubs, affiches de ciné, théatres, pubs à la télé, émissions télé... On ne pourra plus continuer ainsi si on veut vivre tranquillement, de la modèration est nécessaire non dans nos convictionss et/ou comportements.

Mais comment éviter les agressions sexuelles comme celles de Cologne Stutgart, Hambourg et aussi dans le RER?

Ladywaterloo a dit…

Je suis très en colère contre les gens de gauche, ils ont envenimé les problèmes, les attentats se produisent d'ailleurs plus en France qu'ailleurs en Europe. Alors, oui, j'injurie cete gauche moralisante et bien-pensante qui mène notre pays vers le chaos, ce chaos a un coût, et pour moi, ce soir, ce coût c'est la mort d'Ali, il avait 20 ans.

Anonyme a dit…

@Lady, je partage votre analyse sur la place des femmes dans l'islam et l'effet que produit la vision de femmes non voilées et non accompagnées sur des musulmans qui ne sont pas habitués à de telles manifestation d'impudeur, mais je suis en revanche en désaccord avec vous sur l'idée que nous devrions devenir plus prudes dans l'intention d'éviter de les provoquer. Je pense avec vous qu'un peu plus de retenue serait souvent bienvenue, mais pour notre propre bien, pas pour plaire aux nouveaux venus. Car pas plus que ceux qui sont déjà ici, ils ne se contenteront de quelques attentions. chaque nouvelle concession apportera une nouvelle revendication, nous ne connaissons que trop le phénomène. Cela n'aura pas de fin, jusqu'à islamisation complète, et même après. Ces cultures ne prennent pas les faveurs à leur égard comme telles, mais comme des hommages. Des prémices de soumission. Un pas déjà. Le coup de la crèche, c'était pour vous taquiner, mais c'est le principe.
Je pense que si on veut sauver l'occident, il faut se montrer fiers et forts. Affirmer et défendre nos valeurs sans faiblir. Nous offrons l'asile, pour le reste ils doivent faire l'effort de s'adapter et respecter nos coutumes. Les fourches caudines ou choisir une autre destination.
... mais nous avons décidé de nous suicider.
Alfred

Ladywaterloo a dit…

@ Alfred, plus de retenue est nécessaire, pour nous tous, d'abord, mais aussi pour laisser un peu d'espace à "l'étranger", laisserons nous un peu de place? Trouvera t-il, quand il viendra un peu de pain et d'amitié?

Ces paroles sont inspirée d'un cantique, cantique qui nous invite à laisser de la place aux autres, leur imposer notre style de vie, même en leur offrant couvert et couvert, n'est pas suffisant. On ne peut plus leur offrir un toit et un job, et on leur impose notre style de vie, je ne veux pas qu'ils nous imposent leur style de vie ( femmes voilées/ ramadan/ piscine aux heures réservées aux femmes/ bouffe hahal partout..) mais je ne veux pas non plus qu'on les brutalise. En ce moment on les brutalise, sans le faire exprès, peut-être, notre réflexion doit aider leur intégration.