samedi 2 janvier 2016

Pourquoi attaquer une mosquée?

Le non-attentat, me paraissait curieux, j'écoutais la radio au fil des heures sans bien comprendre, pourquoi cet homme d'origine tunisienne, musulman pratiquant a -il attaqué des militaires protégeant une mosquée?

Il y avait une raison, même les fous, et tous les terroristes sont fous,  obéissent à une certaine logique. Je me suis souvene brusquement  que les kurdes arment leurs femmes pour lutter contre Daesh, car rien n'est pire pour ces islamistes qu'être tué par les mains d'une femme, outre la honte, la déchéance entraîne la perte du paradis. Atlantico





La logique voudrait que l'armée, sans le dire, ne poste pas de femmes devant les mosquées, elles seraient présentes sans voile, en pantalon aux abords des lieux de prières musulmans. Le choc serait aussi grand  pour la communauté musulmane que les femen à poil à Notre Dame de Paris pour des catholiques. Ce non-attentat exécuté par un gars qui affirme avoir voulu être tué par des militaires  a été logiquement perpétré devant une mosquée, si mon raisonnement est exact.


L'homme est un «musulman pratiquant» mais ne montrait aucun signe de radicalisation. Il aurait déclaré «Allah est grand» lors de son acte puis affirmé lors de sa prise en charge par les secours avoir voulu «se faire tuer par des militaires et tuer des militaires» au motif que ceux-ci «tuaient des gens».


Le Parisien

En conclusion? J'espère que Notre Dame de Paris, souillée par les femens est gardée par des femmes militiares, le lieu est ainsi mieux protégé.

 La femme est  garante de la paix dans notre pays, femmes non voilées, femmes en pantalons, femmes militaires, femmes armées parfois, s'il le faut.

6 commentaires:

Al West a dit…

Chère Lady Waterloo, pour une fois, je ne puis que m'inscrire en faux quand vous écrivez "La femme est garante de la paix dans notre pays" : pensez-vous cela de celles qui sévissent au sein du gouvernement ?

Je vous embrasse quand même, et mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année, à vous et à votre tribu.

Ladywaterloo a dit…

Ah, non Al West, pas pour celles là.. J'avoue, mais des femmes avides de pouvoir ainsi, c'est plutôt contraire aux tendances naturelles féminines

Les femmes, le plus souvent prennent le pouvoir mais en sous-mains, pas de responsabilité, pas trop de boulot, si vouss vous loupez on vous assène Je t'avais bien dit, mon pauvre lapin ou un truc similaire... La meilleure place. :)

Meilleur voeux pour les vous et les votres aussi!

Fredi M. a dit…


Ce n'est pas une mosquée qui était attaquée mais les militaires qui la gardaient.
Votre titre est donc à mon avis impropre (ou inadapté si vous préférez).
Quoiqu'il en soit, petit à petit, se met en place en France une situation à la libanaise.
Qui l'eut cru ?
Bonne année !

Ladywaterloo a dit…

Oui, vous avez raison pour le titre, mais c'était, il me semble les premiers titres publiés pour cet attentat. Pire on soupçonnait déjà des extrémistes genre Gud. Le gouvernement a un bandeau devant les yeux, il refuse de nommer le danger et ne peut le combattre efficacement tant qu'il se réfugie dans l'idéologie d'un paradis perdu.

J'espère que les femmes vont les forcer à réagir, car ce sont les femmes qui sont le plus menacées par ces fous, et, si je ne me trompe pas, ce sont aussi les femmes qui peuvent les combattre le plus efficacement, peut-être que l'armée en a pris conscience.

le misoslame a dit…

C'est un mouloud qui a attaqué la moskee?
Ouha la crise !
Savent plus où ils en sont, les mecs !
À écouter les radios ,on aurait cru que c'était un viking

Anonyme a dit…

@le misoslame :
c'est ce qu'ils préfèrent qu'on pense, et les journalistes ne ratent jamais une occasion d'instiller le doute. Ils vont même parfois jusqu'à falsifier la réalité en donnant une identité "de souche" ( Le journal le monde a déjà reconnu l'avoir fait) pour être sûr qu'on comprenne bien qui sont les méchants.

Alfred