vendredi 21 octobre 2016

Cachez cette crèche que l'on ne saurait voir.


Notre pépère ki'ètes à L'Élysée, que vot'volonté soit faite en France comme dans nos banlieues, Que votre règne prenne fin (vite !), donnez nous zojourd'hui notre RSA mensuel et délivrez nous du socialisme. AMEN !

Texte d'un internaute réagissant à un article du Point





Selon le rapporteur public, l'article 28 de la loi du 9 décembre 1905 et plus généralement le principe de neutralité «n'interdit pas d'installer des crèches sur le domaine public», sauf quand une «intention religieuse» préside à une telle manifestation. Installer une crèche dans une mairie ne peut être autorisé qu'à trois conditions, que cette exposition soit «temporaire», qu'elle ne s'accompagne d'aucune manifestation de «prosélytisme religieux» et enfin qu'elle revête le «caractère d'une manifestation culturelle ou au moins festive», a nuancé le rapporteur. Les avis de ce magistrat, qui dit le droit, sont généralement suivis.

Le Figaro

Depuis si longtemps que je me demandais à quoi sert le Conseil d'Etat, à présent, je sais, à rien, enfin à pas grand chose, car il statue sans trancher, ainsi en est il pour la légitimité des crèches dans les lieux publics que pour le reste.

Les conditions demandés pour que l'installation d'une crèche dans une mairie ou une école me paraissent assez floues pour justifier leur permission ou leur interdiction, exposition temporaire soit, mais pour le reste...

Prosélytisme religieux? Oui et non, ça dépend pour qui, pour des cathos, enfin des gens issus de peuples cathos, non mais pour les autres? Installeriez vous une mini-mosquée dans votre salon?

Manifestation culturelle ou au moins festive? Oui et non. manifestation festive? Ici, les gens font des fêtes de tout et n'importe quoi, fête de la soupe, fête des châtaignes il ne manque guère que la fête des andouilles, mais j'imagine qu'en Normandie ou en Bretagne, ça peut le faire. Manifestation culturelle? Ces termes sont si flous, qu'il peut y avoir des loups au coin du bois.

Le Conseil d'Etat a tranché, si vous installez une Sainte Vierge qui, bien que voilée, n'est pas musulmane, sans savoir ce que vous faites, et encore moins pourquoi vous le faites, faites, mais sinon, c'est interdit, en revanche, vous pouvez sous prétexte de culture ou d'art installer n'importe quelle cochonnerie en ville, ça c'est toujours permis.

En guise de démonstrations, quelques photos d'installations artistiques qui ne posent aucun problème, mais qui m'ont permis d'agrandir ma culture et mon vocabulaire, art rentable pour ces artistes imposteur, payés avec nos deniers.

                                              Plog anal, Paris, 2014 (?)

                                                        Vagin de la Reine, 2015, Versailles

Cette dernière photo est celle d'un cadavre humain, expo "Our Body, à corps ouverts" fermée  par un arrêté de la cour de cassation, elle était présentée en 2010 à Lyon et à Marseille.

                                            Le Point


Exposition pédophile, Marseille septembre 2015  Chrétiens 2000



En rassemblant la boue de mes souvenirs, je trouverai d'autres exemples de la "Culture" mais la nausée me gagne, la fureur m'envahit devant la perversité de ceux qui nous gouvernent.

A la question était: Est il légal d'exposer aux temps de Noël des crèches dans des lieux public? La réponse de nos sages est

Ptêt ben qu'oui, p'têt ben qu'non

On ne sait jamais, cela pourrait pervertir, d'abord est ce de l'art? De la culture? Si oui, zallezzi, ne vous gênez pas, mais sinon, halte au prosélytisme religieux qui est, on le sait tous abominablement pervers chez les cathos.

1 commentaire:

Io Froufrou a dit…

C'est vrai qu'exposer une crèche de Noël est la pire des abominations. C'est très judicieux d'en avoir décortiqué les perversités: nous voilà édifiés.
Quant au reste, moi je dis halte pas touche! Streng verboten! C'est le l'aaaaart.