mardi 27 janvier 2015

Mauvaise conscience.

Aujourd'hui j'ai eu beaucoup de plaisir à mener ma joyeuse petite vie de femme "entretenue" par le mariage, sans grands soucis, enfin, il faut que vous le sachiez je ne vous parlerai guère de mes soucis, parler de ses soucis aux autres emmerde tout le monde, enfin je crois, même si ces soucis sont réels, même ? Même. Et soyons clair, je sais que j'ai bien dans de la chance dans notre monde sans pitié.

Aujourd'hui fut pour pour moi, journée de vente aux enchères, j'adore et mon mari encore plus que moi, sachant que nos sous ne "font" que du 1% sur les livrets et autres conneries d'état, donc si je laisse moisir dix ans,  100 euros, j'aurais certes un peu plus que 110 euros mais pas tellement plus, en dehors d'une épargne de sécurité je ne vois guère d'intérêt à donner des sous à des gens qui vont trafiquer avec mon fric, pour au mieux m'en donner des clopinettes, au pire ne rien me donner du tout, voire garderont l'argent placé, car ils auratent fait "des pertes".

J'adore depuis toujours les choses anciennes,  les jolies choses,  et ai sombré une fois de plus dans ce vice dispendieux, enfin sauf que  je le contiens dans la stricte limite que j'impose à mes folies. Aujourd'hui, nous sommes allés assister et acheter à une vente aux enchères de bijoux, et une fois de plus avons été navré que voir que les gens achètent de l'or, de l'or, de l'or. Navrée de voir que même les alliances sont mises en vente par des gens manquant de tout, navrée d'assister par ce biais à un naufrage de notre société.

Plusieurs fois mon coeur a bondi, lorsque je voyais passer des chaînes ou des modestes bijoux vendus pour le poids de l'or, pour aller "au feu", j'ai ainsi tenter de sauver plusieurs trucs. Je me suis tue néanmoins devant le lot de quatre alliances, alliances des grands parents sûrement, comment lutter contre cela?

Aujourd'hui, j'ai eu la chance de ne pas voir, les gens perdus qui viennent confier à la vente au dernier moment des reliques d'une vie d'avant, j'en ai vu lors des ventes passées, et malgré toute la délicatesse du commisseur priseur et des experts,  cela fut terriblement brutal, parfois.



Notre époque est un époque épouvantable, je me suis beaucoup amusée aujourd"hui, mais par moment j'avais l'impression de danser sur un  bûcher. Je sais, aussi  que si nous particuliers, n'allons pas dans ces ventes, les professionnels, eux aussi tenus par la sale vie de maintenant, achèteraient tous et tout  à des prix dérisoires ce qui fut trésors de familles.

En rentrant, nous avons écouté les nouvelles, enfin les mauvaises nouvelles, le chomage augmente encore, assez peu ce mois-ci, mais je croyais qu'il allait baisser grâce aux CDD Noël, soldes, je me suis trompée.

Ce gouvernement est pitoyable il se complait dans les commémos et s'attend toujours à de mauvaises nouvelles pour les vivants,  pauvres morts d'antan à qui on fait endosser l'excuse à trois balles de ces connards.

«Je m'attends à un mauvais bilan», avait déjà prévenu le ministre du Travail, François Rebsamen, dans un entretien au Journal du Dimanche. Les chiffres du mois de décembre ont confirmé la mauvaise tendance qui a rythmé toute l'année 2014 et prolonge la crise du chômage dans l'hexagone.
Le nombre de personnes sans emploi (catégorie A) en France métropolitaine a augmenté de 0,2 % lors du dernier mois de l'année, soit 8 100 chômeurs supplémentaires. Il y a donc 3 496 400 demandeurs d'emplois en France.

Au total, le nombre de demandeurs d’emploi (catégories A, B, C) augmente de 0,8 % (+41 900) en décembre et de 6,4% sur l'année entière.

Déjà en novembre, avec 3,49 millions de demandeurs d'emploi sans activité en métropole, le chômage avait atteint un niveau historique en France. Sur le mois, Pôle emploi avait enregistré 27 400 inscriptions supplémentaires et aucune classe d'âge n'était épargnée. Le Parisien

On s'attend à tant de chomeurs en plus, même en trafiquatouillant de plus en plus les chiffres, plus de 100 000 chomeurs de plus pour l'année, enfin si tout va bien, sinon.... 

Il nous faut aller voter, voter et voter. Je ne sais pas ce que le vote grec va donner, mais il est certain que l'UE ne peut plus continuer ainsi.

5 commentaires:

Nicolas Bulte a dit…

Belle sensibilité dans ce récit du quotidien sur le vif, féminine certainement, mais au fond tout simplement humaine. J'y trouve - comme souvent sur ce blog - un accent très juste, reflet d'une profonde humanité, toute française dans son élégante finesse.

Martine a dit…

J'aime bien ton article... Oui, il y a tant de monde malheureux mais comment c'était il y a 70 ans? Pas mieux évidemment.

Emma a dit…

J'ai l'habitude d'acheter lors de ventes aux enchères mais jamais de bijoux, biens trop intimes, j'aurais vraiment le sentiment de profiter du malheur d'autrui.

Ladywaterloo a dit…

Je comprends Emma, mais sachez que si vous n'achetez pas, d'autres le feront, les moins enchérisseurs sont les fondeurs d'or (ils achètent, en ce moment, à un peu moins de 20 euros/gramme) et fondent le bijou, chaine ou médaille, bracelet ou joli collier...

A y réfléchir, il vaut mieux que les vendeurs gagnent un peu plus et que le bijou vive encore.

Hier j'ai failli ainsi acheter une croix et un collier, deux bijoux du Vellay, j'ai levé la main la première sur exhortation de l'expert (ils vont partir au feu, dommage.. du travail du XIX, cela leur faisait vraiment de la peine. ) et d'autres ont surenchérit, les deux fois, heureusement, les bijoux ne me tentaient pas plus que ça, je les aurais offert, mais bon, je n'étais pas venue pour ça.

Le collier et la croix étaient beaux, dommage de les faire fondre, et les vendeurs auraient eu moins d'argent de la vente. Si je devais vendre, je préfèrerais que d'autres aiment ce que je suis obligée de vendre.

Personne n'a pu acheter les alliances, ni les débris d'or, dont des dents, c'est parti à la fonte. On sait que des vautours veulent l'or, lorsqu'il y a ordres successifs d'achat, à quelques euros près.

Sur le site d'Interenchères on a toutes les ventes, je regarde le prix de l'or au gramme en France avant de partir.

http://www.interencheres.com/

http://fr.goldpricenetwork.com/gram/

J'ai toujours acheté des bijoux "d'occasion", au début sur des salons, ou des brocantes, par amour des bijoux anciens, depuis quelques années en salles de vente.

Ladywaterloo a dit…

J'ai oublié de préciser un truc, le prix de l'or me ntionné est hors taxes, en général il faut compter 20.4% (sauf quand c'est sur saisie, je crois 14%) de taxes supplémentaires, vérifier sur le site, en début de vente les commissaires priseurs sont tenus de rappeler les taux de frais non compris dans les enchères.