lundi 16 mars 2015

La France de merde.



 "Ça fait 15 ans que je joue au foot, je n'ai jamais vu un tel arbitre dans ce pays de merde. Ce pays ne mérite pas le PSG. Nous sommes trop bons pour vous". Zlatan Ibrahimovic
RTL
        PSG 2013-2014


Les joueurs de foot ne sont que le reflet des équipes où ils jouent, le PSG, club de merde dans un pays de merde, Paris a  une équipe de foot de  merde ?

La France est un pays en pleine décadence depuis environ 40 ans, la chute s'accentue depuis trois ans  grâce aux nuisibles portés au pouvoir en 2012.

Le gouvernement a un bilan catastrophique, 500 000 chômeurs (cat A) de plus, la dette de la France augmente dans l'indifférence générale de 4640 euros par seconde, les français n'ont guère d'espoir écrasés par les impôts et charges mais le plus grave reste dans la déconstruction systématique de ce qui  fait la France.

La fuite en avant  s'accentue, fuite encouragée par  l'UMP comme par le  PS, de gauche à droite, le paysage politique est navrant, amoral et anti-démocratique.  L'union nationale  a un but, faire de la France un pays sans goût ni saveur, un pays x dans le Monde. Les attaques sont systématiques contre les  familles traditionnelles, un père, une mère et des enfants jugées gardiennes de notre société qui doit changer,  les politiques-people jugent alors plus interessant de mettre en valeur des formes de familles qui auraient dû rester marginales,  les catholiques sont ainsi regardés comme des dinosaures en voie d'extinction.

Il n'y a plus de français de souche, plus de français "type", plus d'histoire de France, plus de coutumes, plus de culture, le couscous devient le plat préféré des français. Les petits français ne portent plus de vrais prénoms français, ils se nomment Théo, Léo, Lou, Léa ou encore Tom ou Pom, Lili, Lola,  Gaby ou Tim, cette mode est un des effets de la déculturation voulue et encouragée par les "médias".  L'Education Nationale participe de gré ou de force à cette vaste entreprise de démolition de plus en plus de jeunes sortent de  l'école sans savoir lire ou écrire et bien souvent sans vraiment savoir parler le français, leur langue, théoriquement maternelle, possédant parfois à peine 300 mots pour exprimer leur néant.

Les arts sont passés à la moulinette idéologique,  tags et rap sont décrétées oeuvres d'art, au même  titre que toutes les ignominies qui se prétendent cultures que ce soit en peinture, théatre ou cinéma. Tout doit être message idéologique, prix et concours sont pipés afin de mettre en avant presque systématiquement un porteur de message idéologiquement correct.

Certains français appelent de leurs voeux un changement encore plus profond de la France, révulsés à  la simple vue d'un sandwhich au jambon préférant pizza ou kébab,  rien de ce qui est français ne trouvant grâce à leurs yeux.  Beaucoup d'autres français se révoltent, prennant conscience de la décadence, le "melting pot" n'apportant pas grand chose de bon, ils souhaitent une mise en valeur de ce qui a fait la France, avec son socle sociétal qu'est la famille de tradition catholique, la préférence nationale devenant un droit  naturel et cela quel que soit le secteur concerné.

La France de merde de Ibrahimovic ne passera pas par moi.


9 commentaires:

Nouratin a dit…

Jamais lu autant de conneries en si peu de ligne... un véritable exploit.

Ladywaterloo a dit…

Avez vous un blog Nouratin?

Non, cela ne m'étonne pas car je crois que vous vous abstiendrez de m'insulter.

Vous avez tout à fait le droit de ne pas être d'accord avec moi, mieux la France serait un pays très triste si tout le monde pensait pareil mais je suis prête à parier que "vous êtes Charlie" mais apparemment pas Charlie avec tout le monde, juste avec ceux qui pensent comme vous...

Alors passez votre chemin et bonne route.

Corto74 a dit…

@Lady: le Nouratin qui t a laissé ce commentaire n'est pas le vrai Nouratin que je connais et qui a un blog que tu trouveras dans ma blogroll.
Celui qui t a laisse cela s amuse a aller de blogs en blogs en usurpant les pseudos de copains blogueurs qu on trouve ds ma blogroll.

D'ailleurs si tu cliques sur son pseudo, tu n arrives nulle part alors que si cela avait été le vrai Nouratin, tu serais arrivé directement sur son blog qui au demeurant est super.

Pour ton billet, rien a ajouter +1 !

NOURATIN a dit…

Merci à Corto pour avoir rétabli la vérité de manière aussi aimable.
En effet je n'ai rien à voir avec le pignouf usurpateur

Ladywaterloo a dit…

Désolée Nouratin, le pignouf est odieux mais stupide, on peut voir en effet, d'un simple clic, qui est qui!

J'ai lu sur le Point un article qui m'a fait mourir de rire ou trembler d'horreur, c'est selon.

C'est donc aujourd'hui lundi 16 mars la journée (et la semaine) de la langue française. Un naïf penserait que voilà une belle occasion de ressortir les grands magiciens des mots - La Fontaine ou Racine, Voltaire ou Raymond Queneau, parmi tant d'autres... Que nenni : ce serait exalter une France franco-française qui fait naturellement horreur à tout bon citoyen mondialisé - et politiquement correct. Le ministère de l'Éducation nationale a donc réfléchi - le diable aurait pu nous en préserver. Et, via un site spécifique, il a déterminé dix mots à mettre en vedette aujourd'hui. Préparez vos mouchoirs !

La suite ici


http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/une-journee-de-la-langue-francaise-sans-francais-un-exploit-16-03-2015-1913082_1886.php

Alfred a dit…

Assez bien résumé, tout ça.
L'aspect identitaire est trop souvent minimisé, et même franchement dénigré, considéré comme "nauséabond", pour utiliser un mot qu'affectionnent les moutons de Panurge. Encore que...
on a le droit et même le devoir de revendiquer son identité, tant qu'elle n'est pas française!!!

Anonyme a dit…


Française depuis plusieurs générations ,qui suis-je

- un boulet qu'on traîne,
- une souche à arracher
- une Histoire sans importance
- une catholique débile
- une merde
- une chance-pour-la-France

rayez la mention inutile.

Claire

Anonyme a dit…

Ma Chère Lady,
"...à force d'être absorbé par ce qui vient de l'extérieur, on perd le contact avec nous-même. Plus nos émotions sont induites par l'extérieur, moins on sait les faire émerger de l'intérieur par nos propres pensées, nos actions, nos ressentis. C'est un peu comme si on vivait dans un wagonnet de montagnes russes, ballottés à longueur de journée dans un train dont on ne connaît pas le conducteur et dont on ignore où il nous emmène. »
Laurent Gounelle (Le jour où j'ai appris à vivre)

Que de laideur réléguée dans vos propos, oui je passe mon chemin ...

Ladywaterloo a dit…

Je pars quelques jours, mes articles sont prêts, certains seront encore très laids, d'autres moins.

La soupe tiède n'est pas mon truc, j'aime le fort le salé le piquant, je déteste le mou sucré et pourtant je suis une fan inconditionnelle des vraies guimauves, allez comprendre.

L'exigence morale est sans concession, peut être mais intègre, l'intégrité a fait des Robespierre et des Saint Just, je ne vous surprendrai pas, je crois, en vous disant que Camille Desmoulins fut un de mes héros lorsque j'étais ado.

Commentez et critiquez tant que vouss voulez, mais restez surtout tolérants avec ceux qui ne pensent comme vous.

Bonne semaine.