mardi 3 mars 2015

L'amour si pur de Ganna Douritska.

Dana Douriska, compagne ukrainienne de Boris Nemstov, opposant russe pleurait hier dans le monde entier, enfin via les radios, elle ne pouvait voler au chevet de sa mère malade en Ukraine, son compagnon, pas même enterré, elle ne supportait pas de rester une seconde de plus en Russie. Témoin du meurtre de son compagnon la nuit sur un pont, la police la harcelait depuis deux jours afin qu'elle raconte ce qu'elle avait vu, une vraie police russe!

Dana Douriska, est une jeune mannequin de 23 ans, compagne depuis 2 ans de Boris Nemstov de 32 ans son aîné. Tout cela ferait une excellent préambule à un James Bond, mais qui donc aurait tué en pleine rue, en face, ou presque du Kremlin cet opposant russe?


                      Ganna Douritska

La jeune femme de 23 ans, en couple depuis deux ans et demi avecBoris Nemtsov, de 32 ans son aîné et à la réputation de playboy, se trouvait avec lui vendredi 27 février, sur un pont situé à deux pas du Kremlin, lorsque l'opposant a été assassiné par balle. Depuis, elle affirme ne rien savoir du crime : « Je ne sais pas qui a fait ça (...). Je ne sais pas comment l'assassin s'est approché, il était derrière moi », a-t-elle expliqué à la télévision, soulignant être « dans un état psychologique très difficile » et vouloir rentrer chez elle, en Ukraine, auprès de sa mère. « J'ai le droit de quitter la Russie, je ne suis pas un suspect. Je suis témoin et j'ai donné toutes les informations que j'avais. J'ai tout fait pour aider les enquêteurs », a ajouté le mannequin ukrainien. Le Figaro


                 Boris Nemtov, le play boy de l'opposition russe, en quelque sorte le Montebourg russe.


La bonne vieille méthode est toujours de se demander  à qui profite le crime?

Pas à Poutine, fort d'environ 85% d'opinion positive à son égard. 24 heures

On peut penser ce qu'on veut de Poutine mais le supposer stupide est un non-sens, la popularité de Poutine est au zénith il n'a nul besoin d'affirmer son auutorité en faisant assassiner un opposant à deux pas du Kremlin. Si Nemtov lui posait un problème il eut été bien plus discret de le faire disparaitre lors d'un banal accident de la route ou même un crash d'avion, ou d'une toute autre manière...


                       Ganna et Boris en pleine reflexion politique en sortant de discothèque

 Ce meurtre est-il un False Flag? Sûrement, un meurtre certes, mais qui l'a commandité?



Les premières questions qui viennent à l’esprit concernent le scénario de son assassinat. On sait qu’il avait diné avec un mannequin ukrainien au restaurant qui se trouve dans l’enceinte du GOUM, dont une des sorties donne sur la Place Rouge. A partir de là, les choses semblent avoir été les suivantes :
  1. Nemtsov et son amie sont sortis à pieds du restaurant, sont passés devant l’église de Basile le Bienheureux et ont pris le grand pont qui traverse la Moskova. Vu l’heure (entre 23h et 24h) et la saison, il n’y avait pas grand monde sur le pont.
  2. Nemtsov a été tué par un tireur qui était dans une voiture (ou qui serait monté), suivant Nemtsov vraisemblablement, et qui a tiré 8 ( ?) balles dont 4 ont fait mouche dans le dos de Nemtsov. L’arme utilisé semble avoir été un pistolet automatique de type Makarov.
  3. La compagne de Nemtsov n’a pas été touchée dans le tir.
Ceci soulève plusieurs questions. Un tir depuis une voiture en mouvement implique que l’on ait parfaitement identifié la « cible » et surtout que l’on connaisse son parcours. Cela implique aussi un degré d’expertise dans le maniement des armes qui n’est compatible qu’avec le meurtre par « contrat ». Le risque de manquer la « cible » ou de ne lui infliger que des blessures non mortelles est élevé. De ce point de vue on peut se demander pourquoi ne pas attendre que Nemtsov soit rentré chez lui ? Le mode classique de l’assassinat par « contrat » se fait dans un lieu où l’on est sûr de trouver la victime, la cage d’escalier de son appartement ou quand la personne sort d’un restaurant en règle générale. Or, ce n’est pas ce qui a été fait. Le choix du lieu du crime pourrait impliquer une intention démonstrative. Comme celle d’impliquer Vladimir Poutine dans ce meurtre ? En tous les cas il est évident que les assassins ont pris des risques qui semblent indiquer une intention politique. Tout ceci fait penser à une mise en scène

..................................................
  1. Comment les assassins pouvaient-ils être sûrs du trajet qu’allaient suivre Nemtsov et sa compagne ? Si un fort degré de certitude existait, cela pouvait permettre aux tueurs effectivement d’intervenir sur le pont au moment voulu. Mais, si aucune certitude n’existait, comment pouvaient-ils être sûrs que Nemtsov serait, au moment voulu, sur le pont. On voit que cela impliquait un niveau d’organisation important.
  2. La voiture, une Lada blanche, ne pouvait en effet circuler sur la Place Rouge. Nemtsov n’a donc pas pu être suivi par les tueurs de sa sortie du restaurant jusqu’au moment ou il rejoint la voie routière. Pendant plusieurs centaines de mètres la voiture ne peut suivre ni précéder Nemtsov. Elle a donc dûintercepter la trajectoire du couple. Cela vaut que l’on soit dans le cas d’un tireur DEPUIS la voiture ou d’un tireur montant après avoir fait feu et cela implique très probablement un ou plusieurs complices qui suivent Nemtsov et qui indiquent (par téléphone mobile ?) aux futurs tueurs la situation de Nemtsov et de sa compagne. Mais, on peut aussi penser à une autre hypothèse, qui est techniquement possible. Ainsi, une balise aurait pu être emportée à son insu (ou volontairement ?) par Nemtsov ou la jeune femme, qui aurait donné à la voiture des tueurs la position et le déplacement exact du couple.
  3. La différence de vitesse entre des piétons et une voiture implique de plus une synchronisation parfaite pour que la voiture vienne à la hauteur de Nemtsov quand ce dernier est sur le pont. Ici encore, ceci est compatible tant avec l’hypothèse de complices qu’avec celle d’une balise.
Article complet sur RussEurope


  L'amour torride que Ganna Douritska portait à Boris Nemtov était il sincère? Cette jeune femme ukrainienne a pu regagner son pays et se mettre au chevet de sa "vieille mère malade".... Et éventuellement reprendre ses relations tout aussi torrides avecle chef de bataillon néo-nazi DNEPR1, Yuri Bereza enfin si les rumeurs sont fondées...  Qui est Yuri Bereza sur La L/E/F


Demêler le vrai du faux dans tout cela est très difficile, mais il est certain en tout cas qu'un scénario de film d'espionnnage est écrit, dommage qu'une fois encore des gens en ait payer le prix de leurs vies.

4 commentaires:

Corto74 a dit…

beau billet et charmante mannequin presque trop belle pour etre honnête.
As-tu noté comment aucun médias n a relayé ces photos de Nemtsov ?

Ladywaterloo a dit…

Aucun média ne relaie des infos qui ne vont pas dans le sens du politiquement correct, et on se fiche de la Pravda, l'AFP est l'agence française de la Pravda!

J'imagine plusieurs causes possibles pour cet assassinat.

1/ le gars Boris a un niveau de vie bien trop élevé pour être honnête, a-t-il été descendu par des mafieux pour de sombres histoires de trafic d'armes ou de drogues?
2/L'Ukraine a tout intérêt à prouver que Poutine est le diable, ils en ont trop fait mais sous-estiment le pouvoir d'infos qu'est internet (en Russie et en Ukraine, les populations ne sont pas équipées d'ordis), ils ont demandé à des barbouze de le descendre en impliquant Poutine si possible
3/les opposants russes (environ 15% de la population) n'apprécient pas le play boy qui décrébilise leurs idées, ils suppriment Boris Nemstov cela aide leur combat et un gars pass si recommandable que cela

On peut aussi imaginer que 1/2/3 sont alliés éventuellement et même que Poutine (au courant) a pu laisser faire afin de monter un coup politique en pluusieurs temps, il démontrera alors assez vite à quel point Nemstov était pourri et la belle ukrainienne à la botte de services secrets ukrainiens.


Poutine alors se ficherait ouvertement de ce que pensent les occidentaux, à priori il risquerait quand même très gros sur ce coup là.

Un vrai scénario de film d'espionnage, non?

zelindor a dit…

bien ton article
enfin quelqu'un qui n'est pas formatée...
et qui réfléchit

Anonyme a dit…

mdrrr la propagande russe dans toute sa splendeur ! ecrire un pseudo article et s'assurer des commentaires, c'est tres drole mais surtout tres pathétique..