mardi 29 novembre 2016

Iaorana, la boffitude Wall Disney

Vous avez détesté la Reine des Neiges vous haïrez le truc tahitien, mode nullard, Vaiana.

Je sais hélas que mes oreilles vont être cassées, par les chansons braillées, de ce super truc hollywoodien, sur lequel se repose tant de parents pour assurer une culture, sinon, de qualité, ils ne sont pas si utopistes, mais pas si mal que ça.

Ce matin, en me réveillant j'ai allumé la radio, erreur fatale à mon confort, mes oreilles furent vrillées par cet abominable chant, mais pourquoi donc étrangle t'on les sirènes? Hum, hum, là, j'ai une petite idée.

Les chansons sont braillardes, le truc est moche, réducteur, passant à la moulinette toutes les cultures avec un mondialisme de bon aloi, où, je suppose que la petite nana aura le dessus sur le bon brave gros gars, macho, c'et du pur jus US.

Tout cela ne me gênerait pas, si je savais éviter, vraiment, les chants beuglés par mes petites filles,  et les produits dérivés aussi laids qu'inutiles.

Les ressorts sont depuis toujours aussi primaires, la culture piétinée, aucune exigence, du pur jus marketing.

A tous les grands parents, courage, si Wall Disney sera de plus en plus laid, il est vraiment certain que nos petits enfants grandissant arrêteront d'ADORER, faute de savoir se défendre de la pub, car leurs parents ne savent comment lutter. On adore c'est so chou, non?

Mozart Au secours!

Vaiena qui ressemble à une marque de protections hygiéniques et n'est même pas un  vrai nom tahitien, cela sera pour moi, non et non, c'est so nul. so moche, et si inculte, so laid et so périmé. Et dire qu'on a tenté d'élever nos enfants et chez nos petits enfants...............

J'imagine sans peine la chanson moche meuglées par mes petites filles, mais qu'avons nous fait pour subir cela?




6 commentaires:

Isabelle a dit…

Quelle horreur ! C'est ce qu'on nous inflige dans les centres commerciaux... pour nous faire acheter du PQ malgré nous !

Ladywaterloo a dit…

Et quand on pense que la reine des neiges à ******* on l'a subi, deux ans, quoi dire?

J'estime que nous devons prendre conscience que ce lessivage des peuples: Pocahonta= Reine des Neiges= truc de Tahiti et j'en oublie revient à une facilité ou une volonté de mondialisation, elles se ressemblent toutes, presque, à pas grand chose près, et cela est dangereux.
1) les gens ne se ressemblent pas, rien à voir entre l'Islandaise et la Wallisienne... Heureusement, ni entre la Peule et la Pygmée, nous sommes différentes et fortes de nos différences, culturelles et ******* à l'uniformisation
2)la bouillie-brooglie, du gros gloop genre l'affreux machin rose qui a squatté avec la super "Dorothée" notre télé et lavé les cerveaux des enfants il y 20 ans, a fait beaucoup de mal chez nos enfants, non, déso la vie Dorothée, où les jeunes jouaient, baisaient, et se posaient comme seules questions qui ils allaient pouvoir (devoir?) aimer et pourquoi était une horreur,en vrai, nos gosses se posent comme première question, que faire comme études pour avoir du boulot et aimer mon boulot? En deux, l'amour emporte tout, donc il n'y a pas de 2?
MAIS ces jeunes génération Dorothée, étaient manipulés, le boulot, bof, quand on veut, si on peut, pas important.
Vous pensez que j'exagère, j'aimerais tellement que ce soit vrai. Chez nous, on a constaté que les gamins sans schéma familiaux hyper solides et abreuvé, de je t'aime je couche je t'aime as je peux coucher aussi, ont été très abîmés.
Je peux être hyper légère, si, si, mais je sais que lorsqu'on construit la personnalité des enfants, il faut vraiment donner des bases, des trucs, simples, et des romances, saines, sinon, nos enfants se noient, et aujourd'hui, trop d'enfants se perdent.

atoilhonneur corto a dit…

Bon ben visiblement, ceux qui ont créé cette daube n ont jamais été en Polynésie. Quant à la chanteuse, certainement une tahitienne de papier pas une de souche!

Le chêne vert a dit…

Ce que je remarque c'est que ces chanteuses ont toutes la même voix, complètement préfabriquée, elles se ressemblent toutes même quand elles ne se ressemblent pas... NUL. mais que veux-tu? On a eu aussi nos héros et que disaient nos parents et grands-parents?

Ladywaterloo a dit…

C'est du formaté pour faire du fric..

Les chanteuses polynésiennes, les vraies, les danseuses, sont infiniment plus sensuelles que celles d'aujourd'hui, rarement vraiment Taïpouette, j'ignore l'orth de ce surnom des tahitiens, elles étaient bien "roulées", plutôt rondouillardes, mais bon, bref quand mon marin de mari partait à Papetee, je me méfiais, voire, je le rejoignais.

margo a dit…

Ils ont même réussi à coller Mareva Galanter -ex miss France originaire de Tahiti - dans cette daube...