mardi 15 novembre 2016

Tout le monde sait.

«Nous sommes arrivés au point où nous sommes si vieux, nos corps tombent en lambeaux, et je pense que je te rejoindrai bientôt. Sache que je suis si près derrière toi, que si tu tends la main tu peux atteindre la mienne. Et tu sais que j’ai toujours aimé ta beauté et ta sagesse et je n’ai pas besoin d’en dire plus parce que tu sais tout cela. Je veux seulement te souhaiter un très beau voyage. Au revoir ma vieille amie. Mon amour éternel. Rendez-vous au bout du chemin.» 

Léonard Cohen à Marianne Ihlen Juillet 2016






Tout le monde sait que les dés sont truqués
Tout le monde les jettent avec leurs doigts croisés
Tout le monde sait que la guerre est terminée
Tout le monde sait que les bons gars ont perdu
Tout le monde sait que le combat était arrangé d'avance
Les pauvres restent pauvres, les riches s'enrichissent

C'est comme ça
Tout le monde le sait
Tout le monde sait que le bateau fuit
Tout le monde sait que le capitaine a menti
Tout le monde a ce sentiment de déchirement
Comme si leur père ou leur chien venait de mourir
Tout le monde parlent à leurs proches
Tout le monde veut une boîte de chocolats
Et une rose à longue tige

Tout le monde le sait


Tout le monde sait que tu m'aimes bébé
Tout le monde sait que tu m'aimes vraiment
Tout le monde sait que tu as été fidèle

Ah, à une ou deux nuits près
Tout le monde sait que tu as été discrète
Mais il y avait tellement de gens que tu devais rencontrer
Sans tes vêtements

Et tout le monde le sait


Tout le monde le sait, tout le monde le sait
C'est comme ça
Tout le monde le sait 
Tout le monde sait que c'est maintenant ou jamais
Tout le monde sait que c'est toi ou moi
Et tout le monde sait que tu vis éternellement
Et quand que tu t'es fait une ligne ou deux
Tout le monde sait que le marché est pourri
Old Black Joe cueille encore du coton

Pour vos rubans et vos foulards

Et tout le monde sait
Et tout le monde sait que la peste arrive
Tout le monde sait que ça bouge rapidement
Tout le monde sait que les hommes et les femmes nues
Sont seulement un artéfact du passé
Tout le monde sait que la scène est morte
Mais il y aura un compteur sur ton lit
Qui révélera
Ce que tout le monde sait

Et tout le monde sait que tu es dans le trouble

Tout le monde sait ce que tu as dû traverser
Depuis la croix sanglante au dessus du Calvaire
Jusqu'aux plages de Malibu

Tout le monde sait que ça se casse

Jette un dernier coup d'oeil au sacré coeur

Avant qu'il n'éclate

Et tout le monde sait

3 commentaires:

atoilhonneur corto a dit…

De toutes les chansons de L. Cohen, que je connais quasi par coeur, paradoxalement, celle que je préfère, c'est celle où il ne chante pas, juste un superbe morceau de piano: Tacoma Trailer

Crisfi a dit…

Message d'outre-tombe qui "vrille" le coeur.
Symbiose totale...

Ladywaterloo a dit…

Je ne connais pas Tacoma Trailer, chic, je vais pouvoir découvrir.