vendredi 18 novembre 2016

La tentation Poisson.

 Le trio de tête, Juppé-Sarko-Fillon ne laisse plus planer de doute sur les chances d'arriver au second tour pour les "petits candidats", dommage, car certaines valeurs ne sont défendues que par Poisson et d'autres comme Le Maire avaient des idées originales.

J'étais tentée de voter Poisson afin de donner une teinte bien droitière à ces primaires, je ne le ferai pas, le piège risquerait de se refermer sur la droite sinon en un second tour, Sarko-Juppé.



Juppé, 71 ans, droits dans ses bottes fait ses courses au Prisunic et dit écouter Stromae, pitoyable tentative de paraître "dans le coup", Juppé aux casseroles judiciaires qui flirte avec la gauche pousserait par son élection aux primaires, bien des français à voter FN alors qu'ils ne sont guère convaincus par MLP.

Sarkozy, 61ans, provoque malheureusement et principalement à cause des médias une réaction allergique telle qu'elle précipiterait bien des électeurs dans les bras du BB Rothschild Macron. Macron le portefeuille bien à droite et le coeur à gauche, pour une France multiculturelle avec des esclaves bien asservis aux grands puissances financières.  Benoît Hamon somme  en vain Emmanuel Macron de dévoiler quels généreux donateurs subventionnent sa campagne...

La tentation Poisson s'éloigne de moi, aussitôt lorsque je vois le péril d'un duel au second tour Sarkozy-Juppé, mais virez moi Juppé et je serais en partie soulagée. Mais si dans un duel Sarkozy-Fillon, Sarkozy remporte le second tour, ainsi en aura vraiment voulu les sympathisants LR. Choisir c'est aussi renoncer.

Les électeurs qu'ils soient de droite ou de gauche auront, je l'espère, conscience des enjeux, la droite veut un candidat de droite, et si la présence de Juppé trouble le jeu, les conséquences risqueront de dépasser les plus fortes craintes de ceux de gauche qui s'incrustent  dans ces primaires. Je n'irai pas voter aux primaires de gauche quoi qu'il arrive, je ne volerai pas leurs primaires.

Les gens du "centre" doivent déterminer à quelles primaires participer, il est triché dans une démocratie,  de voter plusieurs fois.

Dimanche je voterai Fillon, le choix de la raison, les français sont-ils encore accessibles à la raison?

12 commentaires:

atoilhonneur corto a dit…

si il n y avait pas Sarko, j irai voter moi aussi fillon, même s'il m en coute

Anonyme a dit…

je vais voter Poisson, je crois que Fillon et Sarko seront au second tour. Juppé c'est le candidat des médias et de la gauche, pas le nôtre.
Nous serons fixés demain soir.
Magali

Julien a dit…

« Ne recevoir jamais aucune chose pour vraie que je ne la connusse évidemment être telle »  (Descartes, Discours de la Méthode)

Que votre raison vous montre que M. Fillon soit seul capable d'être Président, c'est votre droit ! Ma raison m'incite à croire que M. Juppé est seul apte aujourd'hui - et malgré les casseroles que, paraît-il, il se traîne : casseroles qu'il a endossées par fidélité et... amitié - à remplir les conditions requises pour être Président.

En revanche, je suis d'accord avec le fait qu'on pourrait peut-être se passer de Président, du moins le temps de voir ce que cela donnerait. Après tout, la Belgique s'est bien débrouillée et a montré que l'Etat peut marcher. Mais sans commis d'Etat, et M. Fillon veut supprimer quelques fonctionnaires, quelle est la solution ? Quant à M. Sarkozy, il a tout de même fortement contribué à la situation actuelle, relayé en cela par M. Hollande. Après le nain de droite, le nain de gauche ! Après l'agité, le marshmallow. Alors ??

Julien a dit…

Je pense que vous vous êtes rendu compte que dans votre billet du vendredi 15 avril 2016, "EM Emmanuel Macron", qui a donné lieu à 8 commentaires, un "Anonyme" vous a envoyé des liens - disons pour le moins - bizarres si j'en crois les premières références : je vous les joins :

"Quelques bibliothèques en ligne :

http://www.freepdf.info
http://www.balderexlibris.com
http://www.histoireebook.com
http://www.aryanalibris.com
http://www.pdfarchive.info
http://www.the-savoisien.com
http://www.aldebaranvideo.tv "

" - Vous avez dit bizarre mon cher cousin... Comme c'est bizarre ! " Je cite de mémoire !

Ladywaterloo a dit…

Bof, Juppé est un homme du passé, il a 71 ans, aujourd'hui, presque 72 au printemps prochain. Pire il appelle la gauche à voter pour lui, et pourquoi pas les poissons aussi.

Julien, je ne vais pas voir ces liens sont ils scabreux, parlent ils du bel ami?

Sinon, en quoi vous gênent ils, dites le moi, car, en vrai, j'ai pas mal délaissé mon blog et l'ai repris, un peu en retrait, j'ai été si déçue, non par le blog, mais par la France, et n'ose plus rien dire.

Sinon, si, pardon pour ma défense de Nadine Morano, c'est une ******* de *********** et jamais je n'aurais cru qu'une personne ayant des responsabilités politiques puisse se comporter ainsi. Chirac vit et Morano est une********* de *******.


Mathieu Gallet? Pire et de ce qu'on ne dira jamais, des soutiens financiers de Macron, car de fait, de leur vie privée, je peux m'en moquer, mais de savoir qui finance les campagnes est autrement révélateur, enfin complémentaire..

Anonyme a dit…

Vous voulez parler de Christine Boutin non ? C'est elle qui a annoncé à tort la mort de Chirac ?

Ladywaterloo a dit…

Oui, Christine Boutin, jamais je n'aurais cru qu'elle puisse mentir tant et tant ou alors se tromper sans s'excuser, je n'ai plus aucune confiance en elle. On peut se tromper, on le dit on s'excuse, cette nana pour moi à, présent c'est 0% de confiance, simplement. Dans la vie il faut savoir reconnaitre ses erreurs, aussi, je suis navrée de vous avoir induit en erreur, et aussi j'en veux beaucoup à cette femme qui dit avoir des valeurs et ne reconnait pas ses erreurs/

Ladywaterloo a dit…

Désolée d'avoir mélanger Nadine Morano et Christine Boutin d'ailleurs.
en fait j'ai aussi peu de confiance dans l'une que dans l'autre, peut-être à tort.

Julien a dit…

Qu'est-ce qu'un homme - ou une femme - du passé et a contrario qu'est-ce qu'un homme d'avenir ? Les mêmes causes ayant tendance à produire les mêmes effets, nous sommes plongé(e)s dans un contexte, même si l'histoire évolue, d'une similarité troublante avec les années 1930-1940 que nos grands-parents et parents ont connues, subies, parfois acceptées parfois combattues car la révolte devrait être au coeur de tout homme face à l'assujettissement, l'injustice et la souffrance.

Les noms qui illustrent les liens insérés j'ose l'espérer, sournoisement, dans votre billet du 15 avril 2016 sont particulièrement révélateurs de ce constat. Voici les plus représentatifs :

André Chaumet, Marcel Bucard, Vincent Reynouard (né en 1969 les 2 autres sont morts dans l'indignité depuis quelques décennies). Si vous ne les connaissez pas, je vous laisse les découvrir.

D'autre part, M. Macron est le successeur - presque exemplaire - quant à l'ambition et à la médiocrité des deux Présidents que nous avons élus ces dix dernières années. Vous l'avez fort bien démontré dans votre billet, élire un homme qui épouse une femme de presque 25 ans de plus que lui, autosatisfaite, qui ne fait preuve ni de dignité ni de scrupule (ah ! l'amour quel alibi !) ne peut qu'inciter à la méfiance ! N'en doutons pas, M. Macron ne serait pas seul à gouverner, pieds et poings liés (et il l'est bel et bien et on peut se demander pourquoi) aux conseils de maman et, bien sûr, à respecter les desiderata des grands groupes financiers.

Ne voulant pas jouer les "troll" de service, avant de partir pour ne plus revenir, permettez-moi un seul cri : réfléchissez avant de voter FN. C'est avéré, les extrêmes se rejoignent et l'Histoire du XXe est représentative de ces abus aboutissant aux massacres de millions d'êtres et à l'horreur absolue. Mais hélas, c'est connu, Cassandre n'est jamais écoutée, tel a été son destin, tel est celui des hommes.

Julien a dit…

Qu'est-ce qu'un homme - ou une femme - du passé et a contrario qu'est-ce qu'un homme d'avenir ? Les mêmes causes ayant tendance à produire les mêmes effets, nous sommes plongé(e)s dans un contexte, même si l'histoire évolue, d'une similarité troublante avec les années 1930-1940 que nos grands-parents et parents ont connues, subies, parfois acceptées parfois combattues car la révolte devrait être au coeur de tout homme face à l'assujettissement, l'injustice et la souffrance.

Les noms qui illustrent les liens insérés j'ose l'espérer, sournoisement, dans votre billet du 15 avril 2016 sont particulièrement révélateurs de ce constat. Voici les plus représentatifs :

André Chaumet, Marcel Bucard, Vincent Reynouard (né en 1969 les 2 autres sont morts dans l'indignité depuis quelques décennies). Si vous ne les connaissez pas, je vous laisse les découvrir.

D'autre part, M. Macron est le successeur - presque exemplaire - quant à l'ambition et à la médiocrité des deux Présidents que nous avons élus ces dix dernières années. Vous l'avez fort bien démontré dans votre billet, élire un homme qui épouse une femme de presque 25 ans de plus que lui, autosatisfaite, qui ne fait preuve ni de dignité ni de scrupule (ah ! l'amour quel alibi !) ne peut qu'inciter à la méfiance ! N'en doutons pas, M. Macron ne serait pas seul à gouverner, pieds et poings liés (et il l'est bel et bien et on peut se demander pourquoi) aux conseils de maman et, bien sûr, à respecter les desiderata des grands groupes financiers.

Ne voulant pas jouer les "troll" de service, avant de partir pour ne plus revenir, permettez-moi un seul cri : réfléchissez avant de voter FN. C'est avéré, les extrêmes se rejoignent et l'Histoire du XXe est représentative de ces abus aboutissant aux massacres de millions d'êtres et à l'horreur absolue. Mais hélas, c'est connu, Cassandre n'est jamais écoutée, tel a été son destin, tel est celui des hommes.

Julien a dit…

Sorry ! Bis repetita !

Ladywaterloo a dit…

Julien, faites moi un billet, un mot, un cri, car je crois que vous pouvez le faire, et moi, je respecte et suis attentive, car je sais, profondément, que personne ne détient la "vérité" mais que de nos opinions confrontées, naissent des solutions, parfois, je ne les vois pas et alors?
Faites moi un billet ici et je le publie, je vous le promets, j'estime que l'on doit tous pouvoir s'exprimer dans le respect, et notre société n'est guère tolérante....