mardi 4 février 2014

Je suis réactionnaire.

Je suis réactionnaire, je soutiens "ad nauseum" qu'une famille, ce devrait être un homme, une femme et des enfants, que les accidents de la vie font que bien souvent il n'en est pas ainsi, mais que aucun bébé ne devrait être conçu  volontairement en étant privé de son père ou de sa  mère.







Je suis réactionnaire,

Je suis réactionnaire, je trouvais la loi de Simone Veil, pondérée, j'espérais que le nombre d'IVG baisserait avec un meilleur accès à la contraception et plus d' aide pour les femmes enceintes en difficulté.

Je suis réactionnaire j'aurais aimé une amélioration du PACS, surtout pour les questions de transmission de patrimoine et de retraite de réversion.

Je suis réactionnaire, j'aurais aimé que la loi sur la famille, aide les familles actuelles, en proposant  un statut pour les beaux parents, sans l'imposer.

Je suis réactionnaire,  la loi Léonetti me parait  juste, ne pas laisser souffrir des personnes en fin de vie, quitte à  prendre le risque d'abréger de quelques moments cette vie par une sédation efficace. Je ne veux pas que l'on tue ou aide à mourir des grands handicapés, un jour ce seront les patients atteints d'Azheimer, ou les malades mentaux qui risqueraient de voir leurs vies jugées  indignes d'être vécues.

Je suis réactionnaire.


J'ai trouvé ce commentaire dans Atlantico, si beau, si juste qu'avec Imragen, je ne crains plus de dire que oui, je suis réactionnaire.


Par Imragen - 04/02/2014 - 09:11 - Signaler un abus Si

- Si croire que l'amour d'un homme et d'une femme est un lieu de fécondité qui mérite un soin spécifique, est réactionnaire, je suis réactionnaire.

- Si essayer d'aimer mon conjoint dans la durée est réactionnaire, je suis réactionnaire.


- Si croire qu'un enfant a besoin pour grandir d'un père et d'une mère qui s'efforcent de s'aimer dans la durée malgré les aléas de la vie, est réactionnaire, je suis réactionnaire.


- Si respecter la vie reçue et transmise est réactionnaire, je suis réactionnaire.


- Si essayer de vivre la fidélité et la promouvoir est réactionnaire, je suis réactionnaire.


- Si m'efforcer d'aimer et d'aider discrètement ceux qui souffrent dans leur vie et leur sexualité est réactionnaire, je suis réactionnaire.


- Si rechercher des valeurs qui donnent sens à ma vie est réactionnaire, je suis réactionnaire.


- Si me méfier des théories bâties sur des idées sans fondement scientifique et promues par des gourous est réactionnaire, je suis réactionnaire.


- Si essayer de me faire une idée personnelle sur tout ce qui m'est proposé au nom du progrès est réactionnaire, je suis réactionnaire.


- Si refuser d'aboyer avec la meute est réactionnaire, je suis réactionnaire

3 commentaires:

Nicolas Jégou a dit…

On est tous réactionnaires, alors !

Je prends un exemple au hasard : "Si essayer d'aimer mon conjoint dans la durée est réactionnaire, je suis réactionnaire." Aucun progressiste (par opposition à réactionnaire) ne dit qu'il ne faut pas essayer d'aimer son conjoint dans la durée !

francoise a dit…

je ne suis pas réactionnaire,
je suis peut être révolutionnaire...
est ce seulement pour la rime ?????

atoilhonneur corto a dit…

Et moi je suis réactionnaire et gay na, ce n'est pas incompatible, n en déplaise aux nœuds-nœuds :)