jeudi 18 décembre 2014

Interdire la liberté de penser.

La liberté de penser est insupportable, seule la Pravda doit penser pour nous, la Pravda en France se nomme AFP. La plupart des journaux recopient les dépêches souvent mot pour mot, sans ajouter aucune réflexion, sans même avoir procédé à la moindre vérification.



Ainsi l'AFP vérouille la presse mais aussi la radio et la télé et  tout marchait fort bien jusqu'à l'arrivée d'internet.


JACQUES ATTALI :
« l’internet represente une menace pour ceux qui savent et qui décident
parce qu’il donne le savoir autrement que par le cursus hiérarchique »


Internet cette liberté insupportable, liberté qui doit être restreinte, muselée, au plus vite,  les blogs et sites vont pouvoir être supprimés sans décision judiciaire, au 1 février, s'appliquera  une loi permettant de supprimer des sites et blgs sans décisions judicaires, la police politique décidera pour nous, dans la visée  avouées des sites pédophiles ou terroristes.



Le projet de loi instaure également deux nouvelles mesures qui, en d’autres temps, auraient été vivement combattues par les socialistes. C’est d’abord le blocage des sites faisant l’apologie du terrorisme ou provoquant ces actes. C’est une autorité de police qui décidera quels sont les sites devant être nettoyés chez les hébergeurs ou bloqués sans délai par les fournisseurs d’accès.
Le gouvernement, via un amendement de Bernard Cazeneuve, a étendu la mesure au déréférencement afin de gommer dans les moteurs les traces de ces sites. Ces mesures seront soumises au contrôle d’une personnalité désignée par la CNIL. Celle-ci pourra saisir la juridiction administrative si elle estime que les sites pointés par la police n’entrent pas dans le champ d’application de ce dispositif. Fait notable, l’intervention du juge administratif ne se fera donc que sur option et a posteriori. Un joli bonus pour Bernard Cazeneuve qui tout au long des débats a tenté d’esquiver le juge judiciaire.
Myriam El Khomri, secrétaire d’État à la ville, présente en séanceen lieu et place de Bernard Cazeneuve, a assuré cet après-midi que le gouvernement préviendra les risques de surblocage. Selon elle, avec ces différentes dispositions « des internautes souvent jeunes échapperont à la propagande ». Michel Mercier (UDI) applaudira le mouvement : « cette loi va mieux armer l’État pour lutter contre le terrorisme même si on sait que l’imagination [de ces personnes] est sans limites »

 Jusqu'à maintenant la justice saisie en urgence pouvait décider de la fermeture de ce genre de sites immédiatement,  mais qui dit justice dit quelque chose qui pourrait être un peu indépendant, cette loi, votée, arme mieux l'état, certes mais rogne encore sur nos libertés. De fil en aiguilles, le champ d'application de la loi pourrait s'étendre au moyen d'un simple petit codicille voté discrétement.






On veut faire taire Eric Zemmour, son succès en librairie est simplement insupportable, laisser des gens parler et dire des choses doit être interdit. Interdire de réfléchir et imposer les thèses de la pensée unique semble être la seule voie ouverte  actuellement en France.  Zemmour,  ose dire des vérités interdites.

Dans un entretien au Corriere della Sera le 30 octobre, relayé récemment, Eric Zemmour avait déclaré que les musulmans « vivent entre eux, dans les banlieues » et que « les Français ont été obligés de les quitter »
Les échos



En France,  la solution de certains problèmes est l'interdiction, pure et simple d'évoquer le problème, pas de mots, pas de maux.  Ainsi on  interdit aux historiens d'étudier des documents, le simple accès à certains documents (non classés secret défense) est impossible, les publications osant contrarier l'histoire officielle sont  illégales et, leurs auteurs poursuivis en justice, le révisionisme a de beaux jours devant lui, Internet permettant de contourner la loi, mais seuls, jusqu'à présent, des pays comme la Corée du Nord et la Chine  interdisent Internet.


Il me semble que la liberté de penser est inaliènable, la liberté de publier également, dans le respect des personnes vivantes, l'histoire peut être décortiquée et étudiée, notre histoire officielle éclaterait peut être en morceaux sanglants, mais la vérité ne peut qu'y gagner.

Liberté d'expression, liberté de pensée, libertés de plus ne plus menacées, l'UMPS verrouille tout, il pense pour vous et aimerait éradiquer tout ce qui ne pense pas comme lui.

Jacques Attali a raison, l'information se diffuse autrement que par le cursus hierarchique, qu'est ce que la démocratie?

11 commentaires:

Sophie a dit…

Que je sache, Zemmour est présent sur tous les médias (télé, radio, journaux...) Prétendre qu'on veut le faire taire est un peu fort de café !
C'est Mélenchon qui au contraire des média, a relevé cette interview de Zemmour et l'a fait rendu publique !

Anonyme a dit…

Je persiste, Sophie est un troll !

Vlad unrâleurdeplus a dit…

Il y a de cela un an Attali a sorti sur France inter : "...Quand la parole s'exprime ça renvoi au fait que l'état de droit n'est plus respecté"
Je n'en revenais pas et croyais avoir mal entendu. Mais non.
J'en avais fait un billet d'ailleurs où j'avais collé le podcast qu'on peut toujours écouter ici, à 4min 44 sec (<- lien hypertexte)
Il raconte n'importe quoi ce type, il aurait pu être gourou ou bien un colporteur minable escroquant des naïfs.

Alfred a dit…

Zemmour connaît un succès de plus en plus grand auprès des français malgré l'opprobre de l'intelligentsia et de ses moutons de Panurge. Un succès qui dérange puisque ses propos vont à l'encontre de la vérité officielle.
Faire taire les voix alternatives?Ce pays ressemble de plus en plus à celui de 1984 d'Orwell.

zelindor a dit…

plus ils veulent l'empêcher de parler plus il vend
bizarre la France
en fait, on le critique,on le voue aux Gémonies,
lui, il continue, il vend
je ne pense pas comme lui, mais qu'il s'exprime ne me gêne nullement
se trompe t il ?
Je n'y réfléchis même pas, je suis en pleine guerre de 14/18...
bonsoir

Le Parisien Liberal a dit…

C'est vrai que c'est étonnant que la décision de bloquer des sites, comme ca, sans controle judiciaire, soit passée si facilement, au nom de la lutte contre le terrorisme ...

Voila où nous en sommes ...!

Alfred a dit…

@Le parisien libéral :
je ne serais pas surpris si les sites "terroristes" réellement visés étaient plutôt du genre Riposte laïque ou F-desouche.

Ce qu'on fait prétendument au nom de la démocratie m'étonnera toujours! On est loin du "Je ne partage pas votre opinion mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous puissiez l'exprimer". Là, on serait plutôt dans "vous êtes libres d'exprimer vos opinions de gauche".

Ladywaterloo a dit…

Je sais que je surprends beaucoup mais j'ai le droit de penser que le socialisme français a beaucoup en commun avec le national-socialisme.

Nous sommes dans un Euro-socialisme, et maintes choses sont identiques aux national-socialisme.

Si on veut conserver nos libertés, liberté de culte, liberté de pensée, liberté d'expression, liberté de vivre, on doit y être attentifs et prêts à se battre (manifester) pour les défendre.

Alfred a dit…

@Lady :
Effectivement c'est surprenant!
Ce socialisme n'a rien de national. Ni même d'européen, sinon le même genre d'idéaux que ses parti frères. Il est même anti national et c'est bien ce qu'on lui reproche de plus en plus. Il crache sans vergogne sur nos traditions, nos valeurs ancestrales et notre art de vivre, n'a de cesse de valoriser les cultures les plus opposées aux notres, même si elles sont homophobes liberticides et obscurantistes, et ceux qui osent se rebeller sont vite taxés de réactionnaires voir de fascistes.
Il n'est pas non plus autoritaire, sinon envers les faibles, ceux qui manifestent calmement et pacifiquement -vous êtes bien placée pour le savoir- et laxiste envers ceux qui sont plus difficiles à "gérer". Il est aussi aligné en grande partie sur la politique extérieure américaine, comme un bon toutou, essayant tant bien que mal de sauver les apparences d'une indépendance de façade qui ne trompe plus personne.
Fort avec les faibles, faible avec les forts! voilà quelle devise caractériserait au mieux hollande ( volontairement sans majuscule ) et sa clique de fossoyeurs de la France ( qui en mérite une, elle ).
On peut reprocher tout ce qu'on veut au nazisme, et c'est vrai qu'il y a à dire, mais ceux là avaient parmi tous leurs défauts une qualité (encore que poussé à ce point c'est devenu également un défaut) : c'est le courage.

Ladywaterloo a dit…

En attendant, Zemmour est viré de iTélé

Notre démocratie sera bientôt à parti unique, exprimant la pensée unique, la seule bonne?



http://www.lepoint.fr/medias/eric-zemmour-vire-d-i-tele-19-12-2014-1891295_260.php

Alfred a dit…

Le premier qui dit,
la vérité,
il doit être éxécuté,

Guy Béart