vendredi 5 septembre 2014

Cochon qui s'en dédit.


"Je préconise un exercice de vérification démocratique au milieu de la législature. Si d’aventure, à l’occasion de cette vérification, une crise profonde se produisait, ou des élections intervenaient, contredisant l'élection présidentielle, nous en tirerions toutes les conséquences en quittant la présidence." 

François Hollande, Devoir de vérité; Mai 2006


  Le milieu de la législature c'est maintenant, la France vit une crise profonde.

69.1OUI 30.9NON




Le petit exercice de vérification démocratique serait effectivement une bonne idée, plusieurs solutions, un référendum puis démissionner si les français retirent leur confiance, ou encore une dissolution de l'Assemblée Nationale.

Les derniers sondages sont pires que jamais, 13% seulement des français accordent leur confiance à Hollande selon un dernier sondage. Gouverner un pays dans de telles  conditions est impossible, les français ne supportent plus rien.





Les français avaient cru Hollande et espéraient beaucoup, la défiance est à la hauteur des espérances déçues.

Thomas  Thévenoud, député et secrétaire d'état vient de démissionner de son poste ministériel mais pour le moment pense rester député,  Thévenoud le député qui lavait plus blanc que blanc et présidait la commission d'enquêtes sur Jérôme Cahuzac à l'Assemblée Nationale, ne déclarait pas ses revenus, donc ne payait pas d'impôts. Le plus terrible est que ce genre de choses ne surprend plus personne.

Beaucoup de propositions actuelles pourraient être celles de l'UMP, côté impôts la TVA devrait augmenter, faisant baisser les impôts des entreprises,  mais parallèlement les dépenses de l'état et des collectivités locales doivent elles aussi, baisser; côté travail, faire sauter le verrou du dimanche ainsi que celui de 35 heures en négociant branches par branches pourrait permettre de créer beaucoup d'emploi...

La liste est longue de bouts de solution pour tenter de sortir de la spirale infernale endettement de la France chomage de masse, encore faudrait il tenir aux français un langage de vérité, ne pas leur mentir et rester exemplaire.

En ce moment la France tombe de jour en jour plus bas, les français sont inquiets et se défient complètement des politiques, les conditions sont loin d'être réunies pour entreprendre les réformes nécessaires.

Hollande disait

"Je préconise un exercice de vérification démocratique au milieu de la législature. Si d’aventure, à l’occasion de cette vérification, une crise profonde se produisait, ou des élections intervenaient, contredisant l'élection présidentielle, nous en tirerions toutes les conséquences en quittant la présidence."

Cochon qui s'en dédit.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

http://blog.slate.fr/sagalovitsch/2014/09/04/valerie-treirweiler-ou-la-pornographie-des-sentiments/