jeudi 18 avril 2013

J'ai plus envie de souffrir, j'ai plus envie de me battre

Le monde est stone, je n'ai plus envie de vivre,  j'ai la tête qui éclate, j'voudrais seulement dormir.

M'étendre sur l'asphalte et me laisser mourir.

Depuis si longtemps, arrêter d'aimer, de vivre et se battre encore pour aimer ou vivre, je cherche le soleil au milieu de la nuit. J'sais pas si c'est la terre qui tourne à l'envers ou bien si c'est moi qui fais mon cinéma, qui m'fais mon cinéma....

Laissez moi me débattre, j'ai plus envie de courir,venez plutôt m’abattre j'ai plus envie de souffrir, Stone le monde est stone......

Je cherche le soleil, au milieu de la nuit.




Il me faut être honnête, et vous dire, qu'un matin il y a de cela 
environ douze ans, ou un peu plus, moi je sais
je me revois dans mon Voyager, partant faire un super marché, rien d’extraordinaire, un acte banal de femme banale

Tout allait bien
fatiguée, comme d'hab, simplement

Radio allumée
j'allais m’arrêter à un  feu rouge
cette chanson m'éclata aux oreilles

J'étais bien, je fus immédiatement , misérable.

Et j'ai eu vraiment envie de descendre de ma voiture et de m’étendre, là sur l’asphalte

Je me suis retrouvée stupide, des larmes non retenues, mais de fait, je savais le monde si stone et l'envie, si présente de ne plus lutter.

Cela peut paraître bizarre, mais j'ai vraiment eu envie de descendre de ma bagnole et de ne plus me battre, de ne plus souffrir.

4 commentaires:

Blandine a dit…

De Starmania, je préfère "besoin d'amour"

francoise a dit…

Perso je préfère Jacques Brel...

j'ai tellement envie de vivre, qu'avec tous les emmerdes que j'ai eus,
je me demande, souvent, bien pourquoi

Bonjour quand même !

Martine a dit…

Ces moments difficiles à vivre, nous les connaissons tous, déçus par plein de choses, mauvais choix, illusions perdues et que sais-je encore? Personn n'est à l'abri de l'envie de mourir mais certains relèvent la tête et paraissent si forts. Ils ont simplement l'optimisme pour raison de vie... Je les envie.

Martine a dit…

Oh, là, les fautes!!!