lundi 10 septembre 2012

Pourquoi je ne trie pas mes ordures.

Je ne trie pas mes ordures ménagères, enfin si, un peu mais pas autant que les citoyens vertueux. J'ai deux maisons et paie pour les deux, d'ailleurs comme si je les habitait 365j/365, mais ce n'est pas cette idée mesquine qui motive ma façon d'agir.

Avant tout, rassurez vous, je ne jette rien de très polluant, tel quel: piles ampoules, je ne dirais d'ailleurs jamais assez Merci aux écolos, bien pensants mais nuls qui nous ont imposé ces ampoules qui n'éclairent que dalle et sont composées ainsi:

Ces ampoules sont polluantes pour plusieurs raisons : 
- elles comprennent du plastique 
- beaucoup plus de verre que les lampes à incandescence 
- elles contiennent un véritable cocktail de substances chimiques extrêmement dangereuses dont du mercure, du cadmium, du chrome hexavalent, des polybromobiphényles, des polybromodiphényléther, etc… 
- des composants élecroniques difficilement recyclables (transfo, transistors, capacités, résistances...) et coûtant cher à la fabrication. 
- elles émettent des ondes électromagnétiques 
- elles sont fabriquées dans des usines qui ne respectent sûrement pas toujours l''environnement à la lettre et qui font appel à d''autres usines idem (composants divers). 


Du forum "Que Choisir"

Moi qui était plutôt écolo, le coup des coccinelles asiatiques m'a refroidit, Ecologie que de c....ies on fait en ton nom!

Depuis je me suis immunisée contre le politiquement correct y compris dans cette nouvelle religion, l'écologie.

En ville, cuisine citadine oblige, je ne trie pas, pas la place, j'emporte à la campagne cependant de vieux vêtements, meubles que nous déposerons ensuite à la déchetterie, mais je mélange papiers et pluches et tout,  dans ma poubelle quotidienne, lorsque j'ai une grosse quantité d'un seul truc en une fois, je tente de comprendre: le journal oui, les magazines non,  le carton oui, mais si il y a du plastique dessus, j'ai déjà perdu du temps et fais des erreurs, m'enfin.....

A la campagne je fais de l'écologie de bonne "mère de famille", un peu plus mais sans excès, j'ai de la place et  la déchetterie est pratique donc tout ce qui facile à stocker proprement: verres, vêtements, électroménagers, sont portés régulièrement. Je stocke les journaux et cartons pour la cheminée et les poêles et garde tous les végétaux pour le tas de compost.

Je n'en ferai pas plus. Pas envie de me casser la tête, dois je rincer mes bouteille de lait alors je consomme plus d'eau ou je ne rince pas et cela sent très mauvais? Qu'est ce qui est plus important, pour la planète, ma consommation d'eau ou des trucs qui seront de toute façon re-triés?

Lorsque nous avons des amis ou famille à la maison et que quelqu'un s'approche de la poubelle (alors qu'il n'est pas seul dans la cuisine) je le vois essayer être discret, hésiter, puis demander d'une voix inquiète

Vous triez?
 Non! Ne vous inquiétez pas.

Le visage se détend alors soudainement. Je me suis fait engueulée X fois, chez les uns ou les autres:

Ce n'est pas la bonne poubelle!

Pas ça!
M'enfin Penelope, ce n'est pas si compliqué, suit un discours long, incompréhensible et jamais conforme à ce qu'on m'a raconté ailleurs.


En plus ils sont moralisateurs, une horreur.

Je n'ai jamais osé dire à quel point je trouve immonde les cuisines où "on trie" tas informes de vieux journaux dans un coin, bouteilles et bocaux dans un autre, plastiques, et j'en oublie et cela sent toujours mauvais. Devant l'odeur qui règne, en général due à des erreurs passées, je m'approche au plus vite de ce qui est le tas d'ordure moderne de nos foyers et m'en éloigne aussitôt mon forfait accompli.

Si je dis que je pratique une écologie en amont, j'achète peu, use mes vêtements, mes vaisselles et électro ménager, même la télé n'est changée que lorsqu'elle nous lâche,  on me regarde comme une grosse délinquante, je ne consomme guère! Pas civique, vraiment pas. 


L'écologie c'est quoi? Une consommation raisonnable  et éviter de polluer vraiment notre planète, le tri est affaire, le plus souvent de spécialistes, car de toute façon c'est retrié derrière.Mais en politique, il s'agit d'une stratégie efficace, occupez les gens à "de petites tâches" qui leur donne bonne conscience, ils ne réfléchiront pas souvent plus en avant alors faites ce que vous voulez ensuite.

En politique cela donne quoi?
En Août on subventionne les véhicules électriques
Fin septembre on essaiera de ponctionner  les gros consommateurs d’électricité.

Allez comprendre, moi, je ne comprends pas, mais je n'ai pas la foi  écologique et je ne trie pas comme il le faudrait, mais en fait, qui y arrive?








17 commentaires:

mariannette a dit…

que voilà un texte précis,
ici on trie
mais je refuse que l'on rince,
l'eau est précieuse
alors ça pue, pardon,
heureusement à la Campagne, on ne sent rien, mais il faut avoir de la place pour mettre la poubelle loin loin en été
mon époux est très strict,
je serais plus cool, surtout avec les boîtes de conserve de poissons...
on composte...
et on déchette...
on brûle les déchets verts qui ne se composte pas
on est parfaits et la note des "poubelles" n'a pas baissé pour autant...


Clo a dit…

ben euh, mais je trie moi !
Enfin, c'est ce que je croyais faire avant de lire ce billet... maintenant j'ai comme un doute ;-D
bref, on fait ce qu'on peut/veux
et surtout longue vie au bon sens

Bénédicte a dit…

Hello Lady. Moi je trie. Vous dîtes que c'est retrié par après mais je ne le pense pas. En Belgique, les sacs poubelles généraux sont envoyés directement à la décharge. Et là, il y a quand même un truc embêtant c'est que les plastics, les verres, les métaux vont rester là des centaines voire milliers d'années sans se décomposer. C'est pas un super héritage pour les suivants. Les déchets végétaux sont mis chez moi au compost. Mais c'est vrai que si j'habitais en appartement, je jèterais les déchets végétaux dans la poubelle généraliste. De toutes façons ces déchets organiques ne pollueront pas longtemps la terre. L'histoire de l'eau, par contre, je n'ai pas de soucis avec cela. j'habite un pays où on a beaucoup de réserve d'eau et je ne vois pas pourquoi c'est si grave d'en consommer. je comprends moins où est la pollution. Pour terminer, là où vous avez un comportement éco-responsable c'est dans le fait de consommer peu. Car à ce qui pollue beaucoup ce sont toutes ces usines qui fabriquent pleins de produits souvent inutiles qu'il faut souvent faire venir de loin en utilisant du diesel qui ça y; est enfin reconnu cancérigène par l'OMS. Bénédicte

Nanou a dit…

Je trie ! Encore plus depuis la mise en place d'une facturation à la levée (avec quand même une base forfaitaire) dans notre communauté de communes depuis plus d'un an... Un oncle qui récupère les revues et vieux journaux pour faire des briquettes, un composteur pour les déchets de jardin et les épluchures et autres... la benne à tout venant de la décheterie... une collecte bi-mensuelle pour les sacs jaunes mais je ne lave pas les conserves vidées....
Plus de collectes des sacs bleus (journaux, revues, cartonnettes) ==> à déposer dans les containers de la commmune... Fait pour ménager le dos des employés qui faisaient la collecte... mais ce n'est pas pour autant que la facture a diminué...

alors oui, je trie sévèrement --> facture "poubelles" en diminution... mais je ne m'inquiète pas, il y aura surement une prochaine augmentation des tarifs pour compenser la baisse de facturation...

Ladywaterloo a dit…

C'est retrié derrière rassurez vous!

http://www.actu-environnement.com/ae/dossiers/dechets/organisation_dechets.php4


Mon mari a géré il y a quelques années, une énorme "unité de vie" , ils faisaient un tri très soigneux, néanmoins, il savait que cela était retrié ensuite car le pourcentage d'erreur est énorme, le prix de revient des ordures ménagères triées ou pas du coup était le même.


Le seul tri vraiment facile et efficace est celui ci:

Poubelles humides/ Poubelles sèches.

Dans les poubelles humides, on met les déchet de cuisine, les couches des bébés.. Tout ce qui peut se corrompre.

Dans les poubelles sèches le reste.

Quid du pot de yaourt ou de la bouteille de lait?


Ce tri me parait cependant plus simple et efficace, certaines communes les ont mis en place. La mienne n'a rien fait sinon ouvert une déchetterie très moderne, simple et gratuite, on y va régulièrement.

Anne** a dit…

J'ai visité une déchetterie de mon agglomération. Toutes les bouteilles plastique par exemple, arrivent sur un tapis roulant. Il faut savoir qu'il y a plusieurs sortes de bouteilles plastique, fabriquées avec des matériaux totalement différents, qui ne se recyclent pas de la même façon. Deux personnes retirent du tapis ce qui va ailleurs, dont certains bouchons, mais pas tous ! Retirent également len intrus, qui n'ont rien à faire avec les bouteilles, mais c'est peu.
Il est inutile de rincer quoi que ce soit (sauf pour odeurs et hygiène chez vous).
Il en est de même pour chaque catégorie de déchets.
en cela, oui, c'est retrié. Par contre, tout ce qui est dans les sacs poubelles ramassé par les bennes, ne passe par aucun centre de retriage et est directement incinéré quel que soit le contenu du sac.
Je trie, modérément. En gros, le verre, les journaux (mais pas les corbeilles à papier de bureau), le carton. Il y a un compost dans le jardin, qui permet tout de même de diviser au moins par deux le contenu des poubelles, et d'attendre que celle-ci soit vraiment pleine pour la sortir, puisque rien n'y fermente ou pourrit.
J'utilise très peu de conserves (et les boîtes de sardines "la Belle-îloise", sont si belles que j'ai tendance à les laver et les recycler ...)
Je pense aussi que consommer de façon plus réfléchie, et en moindre quantité, est la solution la meilleure pour préserver l'environnement. Sans même penser à l'environnement, je me sens mieux personnellement dans cette démarche de consommation.
Mon mari ne trie rien, il "détrierait" plutôt mes poubelles ! Ranger, trier, éteindre les lumières, fermer les portes ... sont des notions impossibles à assimiler. Mais il ne consomme presque rien, alors ça doit compenser !
Bref, on peut trier et gâcher beaucoup, ne pas trier et peu consommer. Chacun pensant sa position "normale" et pleine de bon sens ....
Merci Lady pour ces débats , j'aime beaucoup !

Martine a dit…

Je trie très peu mais je confirme: les déchets bennes ne sont pas retriées mais brûlées et c'est là le hic.
A Hyères, on ne triais pas du tout, vieilles ville oblige, pas la place. Je ferai un petit effort maintenant que je suis à la campagne mais je n'y passerai pas des heures.
J'ai l'impression que nos jeunes sont plus "citoyens" que nous, au moins en ce domaine parce que par ailleurs... Hum!

Martine a dit…

Pardon pour les fautes, je tape sur mes genoux, devant la mairie du village, je n'ai pas encore internet!
"on ne triait"
"vieille ville"

jacqueline a dit…

j'ai "trié" pendant longtemps pour me rendre compte qu'au final tout allait dans la même décharge sur le même tas d'immondices...un peu décourageant n'est-ce-pas ???

Anne** a dit…

Non, Jacqueline, tous les déchets ne vont pas dans une même décharge. Sauf si vous les mettez tous dans un sac en plastique aux ordures ménagères.

Ladywaterloo a dit…

En fait cela dépend des communes, étrangement les communes sont assez libres de gérer le traitement des ordures comme elles le souhaitent.

jacqueline a dit…

Anne**, vous n'avez certainement pas suivi ce qui s'est passé en région PACA...

Anne** a dit…

C'est vrai, je ne connais que très peu de choses, et principalement ce que je vois de mes propres yeux dans ma région. J'ignore à peu près tout de ce qui se passe en région PACA, en dehors de ce que je lis dans la presse. Mais même en région PACA, il doit bien exister quelques communes sensibles à un minimum de tri des déchets, non ? Rassurez-moi vite ! et mille excuses pour mes propos optimistes.

hervele a dit…

Bonjour,

Quel bonheur!
enfin je trouve quelqu'un qui partage exactement mon avis sur cette tache de travail bénévole obligatoire (ca rappelle certaines époques lol) qu'on impose au citoyen sous couvert d'une fausse écologie.

je peux citer votre article sur votre blog? j'ai développé a peu pres les memes theses ici:

http://jefaisdelapolitiquesanslesavoir.unblog.fr/2013/06/14/pourquoi-il-faut-s%E2%80%99empresser-de-ne-plus-trier-ses-dechets/

Ladywaterloo a dit…

Bonjour et bienvenue!

Vous citez ce que vous voulez, où vous voulez, comme vous voulez, bien entendu, je fais confiance, c'est mon idée de l'utilisation d'internet, la transmission et le partage.

Dabe a dit…

Bonsoir !

Chouette texte !!! Bien pensé, bien écrit ... Cela change de ce que l'on peut lire parfois.

Il y a peu, j'ai entendu sur une grande radio que cette histoire de tri n'était pas totalement blanche. À ce qu'il paraîtrait, certains centres de tri ne pourraient pas toujours digérés les tonnes déversées. Lorsque cela arrive, les camions-poubelles partiraient déchargés à l'incinérateur ...

Info ou intox ? J'ai contacté le centre de tri qui bien entendu dément l'info. Difficile de se faire une idée. Dans mon secteur, il n'est pas rare de croiser de grands camions perdant une partie de leurs contenus sur la route. Outre le problème d'hygiène, ce qui part sur la route part forcément dans la nature ... Alors, quid du tri ?

Je suis dans un trip bio et écolo, je tri, mais je n'ai jamais eu la moindre conviction de l'acte (Sauf pour les piles, le verre, les ampoules ...).

Faire attention à ne pas polluer la nature, fermer le robinet, laisser la voiture quand c'est possible ... Ce genre de choses OK !

Mais pour le reste, j'ai vraiment de plus en plus de doutes ...

Ladywaterloo a dit…

Bojour Dabe, déso de répondre en retard.
Le tri est un business, l'écologie est un business, aussi. Le ampoules éco je ne sais quoi, polluent plus que tout, ne durent pas plus longtemps et coûtent bien plus cher que ls ampoules classiques.
Obliger les citoyens à prendre beaucoup de leur temps pour des gestes quotidien et les culpabiliser si ils ne les effectuent pas correctement est une forme d'asservissement.
La seule attitude possible en écologie des déchets est d'en produire le moins possible, donc de moins consommer, de consommer durable, de pouvoir acheter des produits avec moins d'emballages... Et les ordures? Deux poubelles, une sèche et un "humide", à la campagne, les solutions sont bien plus nombreuses (compost/feu/nourriture poules)
Il me semble que l'on doit se concentrer en tant que citoyen non sur des sujets, finalement accessoires, même si très importants, mais sur une politique générale qui englobe ces sujets, et là, je cois qu'on y est pas du tout...