jeudi 13 mars 2014

François, le pape qui décoiffe.

Il y a un an aujourd'hui, François nous a été donné comme pape.

 Stupefaction, enthousiasme, inquiétudes et tout ce qui accompagne un bouleversement dans une si grande et vieille institution, à dépousssierer de toute urgence, le constat était unanime.



Un pape qui se veut d'abord pasteur nous a été donné.

Certains auraient aimé qu'il accepte tout et n'importe quoi, surtout accepter, on dit acter de nos jours, une grande déliquescence des moeurs, puisque le ton de l'an dernier était au mariage des homosexuels, à la marchandisation de la grossesse... D'autres rêvaient timidement à une reconnaissance plus grande des divorcés, au mariage des prêtres et tous semblaient penser que en une seule  année tout changerait. Ce pape,  serait il l'antéchrist annoncé par certains, Pierre le Romain  qui  mettra à bas l'Eglise.

Et oui, même les prophéties de Saint mal acquis sont pas si sûres, notre pape a accepté ce fardeau et sans changer , il est résidant à Sainte Marthe, pas dans le palais, refusant d'être momifié dans de l'or sacré du Vatican, il rénove peu à peu la vieille institution, la débarrasse de ses scories et la recentre sur le message du Christ.

Son prédecesseur, Benoit XVI avec qui il entretient des relations de respect de confiance et de fraternité le soutient dans toutes ses actions, ce ne sont pas deux papes, mais un pape aîné, trop âgé pour supporter ce fardeau, veillant avec bienveillance sur le pape légèrement moins âgé qui lui  a succédé.

Ce pape, François est à la tête d'une vieille institution qui souvent a oublié pourquoi elle existait, s'engluant dans de l'administratif, des honneurs et de la gloire, se gargarisant de pouvoir ou de prières compassées. Le Pape François n'est pas de cette eau là, il aurait refusé d'être élu pape il y a 9 ans, suppliant ses frères, en larmes, de le gracier. Benoit XVI a pris alors cette charge, mais parfois le destin sonne deux fois.

Dieu est patient et miséricorde. Merci à Lui.



3 commentaires:

Ladywaterloo a dit…

Je veux simplement dire que je viens de supprimer un com insultant le pape et anti sémite, pour moi, ça fait beaucoup. Désolée

atoilhonneur corto a dit…

Qu'il n'oublie pas non plus qu'il est Pape et qu'à ce titre, il ne doit pas, avec sa volonté de rapprocher l église des pauvres,dévaloriser la fonction.

Martine a dit…

Ce pape me plaît beaucoup, il est humble et proche de ses fidèles. Il marche dans les pas du christ, reproduit ses gestes "sacrés" et en cela il veut montrer qu'il est au service de l'église et non pas que l'église est à son service.
Je le trouve fort sympathique. Attendons la suite sachant qu'il ne peut renier les principes fondamentaux comme le respect de la VIE sous tous ses aspects. Cependant, avec élégance et compassion, il ne juge pas les errances des humains et ça, c'est énorme.