mercredi 12 mars 2014

La France, République bananière.

L'appareil étatique, corrompu à tous les échelons, permet à une caste détenant tous les pouvoirs de s'y maintenir indéfiniment par divers moyens, en général toujours les mêmes : prévarication sur le bien public, corruption, détournement ou captation des revenus économiques par appropriation ou surtaxation ; maintien des populations dans la terreur grâce à une police, une milice ou une armée au service exclusif du pouvoir ...
Cette expression s'est par la suite étendue aux pays qui, sous les apparences de républiques constitutionnelles, ne sont en fait que des dictatures.
Au-delà, la notion de « république bananière » est couramment employée dans un but polémique, pour qualifier des faits supposés de corruption ou d'abus de pouvoir1.


Wikipédia



                                          Cercle de l'Europe


Christiane Taubira, ministre de la justice a menti, lundi soir,  en direct, elle a rappelé l'indépendance de la justice, Christiane Taubira a affirmé ne rien savoir puisque le dossier était traité par des juges "totalement indépendants." Comme dans l'affaire Cahuzac, personne au gouvernement ne savait rien, jusqu'à ce qu'Ayrault avoue, hier soir, avoir su que des écoutes avaient lieu, mais sans en connaitre le contenu...

Il est innacceptable qu'un ministre de la justice pris en flagrant délit de mensonge puisse  rester en place, si le gouvernement avait encore du crédit auprès de quelques français, il l'a définitivement perdu.

"Tous pourris" disent les français  de leurs gouvernements, français qui se détournent  de plus en plus des urnes, la gauche avait été portée au pouvoir dans l'espoir d'une moralité retrouvée, mais ça c'était avant.

Qui avait  dit?

Moi président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante
Moi président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire.
Moi président de la République, il y aura un code de déontologie pour les ministres




8 commentaires:

Vlad unrâleurdeplus a dit…

Je suis tellement dégoûté de la politique française que je ne trouve même plus les mots pour la qualifier . Jadis je relayai ma colère dans des billets courts et plein d'aigreur... même plus envie... je vais passer à la mode et tricots.
Sinon, oui, le système politique français est pourri. C'est peu de le dire.
Et on donne des leçons de démocratie. Pouah !

Jégoun a dit…

Je me permets une question : vous croyez vraiment à ce que vous dites ? Vous ne pensez pas que c'est un peu une opération d'enfumage de l'UMP pour masquer les différentes affaires qu'elle connait ? Vous croyez réellement que Mme Taubira doit démissionner parce que quelques politicien ont dit qu'elle avait menti, ce qui n'est même pas vrai (mais la question n'est pas là) ?

Vous ne croyez pas que le meilleur service à rendre à la droite française ne serait pas d'enterrer l'UMP ? De tourner la page ?

Je pose sérieusement les questions, et me permets de le faire, parce que je lis quelques blogs de droite et je vous ce qu'on dit de moi en commentaire.

Ladywaterloo a dit…

Je suis sincère, il n'y a pas d'enfumage de qui que ce soit.

L'affaire Bettencourt a été conclue par un non lieu pour Sarko. Mauvaise nouvelle pour la gauche mais c'est ainsi.

L'affaire Buisson, ne concerne de fait pas Sarko, si un de vos collaborateurs vous enregistre et que ces K7 soient diffusées,vous n'y seriez pour rien.

L'affaire de quoi, là? On l'accuse de quoi encore?

Taubira a menti, ce ne sont pas les politiciens qui le disent ce sont les français; elle a menti deux fois en trois jours, lundi sur TF1 pendant le journal et aujourd'hui en disant

Ah, non, en fait ce n'est pas ce que j'ai dit, vous avez mal compris, je savais que Sarko était espionné mais je ne savais pas exactement quand ni ce qu'il disait.

Valls aussi a menti. Le moins menteur, dans cette histoire a été Ayrault.

Nicolas Jégou a dit…

"ce ne sont pas les politiciens qui le disent ce sont les français"

Heu... Non. Aucun Français n'a noté ce qu'avait dit Taubira. Demander la démission d'un ministre suite à des propos qu'il a tenu dans une affaire de mise sur écoute dans une enquête judiciaire est bien de l'enfumage. Qu'on le veuille ou non. L'UMP aurait du se limiter à critique la mise sur écoute.

Ladywaterloo a dit…

Jegoun, faites un petit tour sur le Net et regardez les sondages, je ne connais que ceux ci, mais s'il y en a d'autres, libres d'accès à tous sans inscription, signalez le moi:


Le Point
Sondage - Après avoir menti et été contredite par Ayrault, Taubira doit-elle démissionner ? (20 411 votants)
82.5% OUI 17.5% NON


LA QUESTION RTL DU JOUR

Un ministre qui ment doit-il démissionner ?
Oui
90.57%
Non
6.73%
Sans opinion
2.7%
Nombre de votes : 4785 Sondage ouvert du 12/03/2014 au 13/03/2014


Le Figaro


Christiane Taubira doit-elle démissionner ?

34376 Votants
86% oui
14% non

Nicolas Jégou a dit…

Ca reste de l'enfumage. C'est facile de faire voter 20000 militants UMP. Un mail suffit.

Ladywaterloo a dit…

Et l'inverse est vrai^^^^
Hélas, pour nous tous cette affaire est lamentable.

Jégoun a dit…

C'est plus facile de manipuler les sondages quand on est dans l'opposition. Je sais, je l'ai pratiqué.

Affaire d'autant plus lamentable qu'elle repose sur un mensonge de l'avocat de NS. Il n'était sur écoute. CT ne pouvait pas dire qu'elle savait que l'avocat était sur écoute. Il ne l'était pas. Pareil pour Valls.

Ils ont bien découvert dans la presse que l'avocat était sur écoute. Puisque ce n'est pas vrai.